Remote Bali
Remote

Comment concilier travail et passion pour le voyage ?

Travail et voyage ne font pas bon ménage. FAUX ! On pense souvent qu’il est difficile d’allier les deux dans la vie. Ou alors, qu’il faut forcément charbonner toute l’année pour pouvoir bénéficier de ses cinq semaines de congés payés. Pourtant, de plus en plus de gens sont aujourd’hui séduits par ces manières alternatives de gérer son emploi du temps. Si certains trouvent des solutions temporaires pour travailler tout en voyageant, d’autres envisagent carrément de repenser leur mode de vie sur le moyen à long terme. Des solutions de plus en plus attrayantes dont on a choisi de vous parler aujourd’hui ! 

1. Optez pour le CDD en France

Pour ceux qui souhaitent s’établir en France, le CDD est souvent une maigre réjouissance à l’heure de la course folle au CDI. Pourtant, le CDD a lui aussi ses bons côtés. En effet, pour ceux qui ont la bougeotte, le CDI peut devenir une contrainte tandis que le CDD offre justement plus de flexibilité. Le contrat de travail à durée déterminée vous permet de travailler quand vous le voulez, plutôt que d’avoir des attaches sur le long terme. Pourquoi ne pas en profiter pour travailler un nombre donné de mois, amasser une certaine somme d’argent et partir faire le tour du monde (ou même le tour d’un seul pays) ? Et quand l’argent que vous aurez mis de côté viendra à manquer, vous n’aurez plus qu’à signer un nouveau CDD. 😁

2. Profitez du congé sabbatique 

Parfois, on a trouvé un travail dans lequel on se sent vraiment bien et qu’on veut à tout prix garder. Oui mais… cela semble parfois incompatible avec notre envie irrésistible de parcourir le monde. Heureusement, il y a une solution à ce dilemme cornélien : le congé sabbatique ! Celui-ci dure de 6 à 11 mois et vous permet de vous absenter de votre travail pour vous consacrer à vos projets pros ou persos. Et quand vous revenez, magie, votre travail vous attend toujours bien au chaud. Bien sûr, le fait d’avoir 36 mois d’ancienneté minimum ainsi que certaines conditions s’appliquent. Une option qui s’avère très pratique pour ceux qui ont la bougeotte mais souhaitent conserver leur travail. 

3. Lancez-vous en freelance 

« Freelance » : un mot qui respire la liberté pour certains ; un concept effrayant pour d’autres. Si le fait d’être à son compte n’est pas toujours de tout repos, le pas à sauter est finalement relativement simple et le mode de vie qui en découle peut s’avérer très avantageux. Vous êtes développeur, graphiste, rédacteur etc. et vous avez envie de découvrir le monde ? Pourquoi ne pas vous mettre à votre compte pour allier vos deux passions : travail et voyage ? Le statut de freelance ne vous engagera pas non plus à voyager perpétuellement ; il vous donnera cette flexibilité de pouvoir travailler où bon vous semble, quand bon vous semble. Selon votre corps de métier et profil, il faudra tout de même vous pencher sur la question et choisir le statut juridique qui conviendra le mieux à votre pour activité de freelance. Mais une fois débarrassé de la paperasse, c’est une grande aventure qui vous attend !

4. Trouvez un job à l’étranger 

Vous êtes follement attiré par l’étranger ? L’ailleurs vous fascine depuis longtemps ? Ou, tout simplement, vous avez envie de vivre une expérience totalement différente et de vous mettre au défi en sortant de votre zone de confort ? Oui, mais il faut bien gagner sa croûte… Tout à fait ! Mais les deux ne sont pas incompatibles. Pourquoi ne pas y aller franco et trouver un job directement à l’étranger ? Une façon idéale de vivre en immersion dans un autre pays, une autre culture et une autre langue. Et puis, à l’heure de la mondialisation, trouver un travail à l’autre bout du monde est bien plus facile qu’auparavant. Les organismes et sites permettant de trouver un travail en Europe ou ailleurs sont nombreux et les opportunités infinies ! 

5. Optez pour un emploi en remote, à 100% en télétravail

Voici une cinquième solution qui combine les avantages de plusieurs des solutions que l’on a évoquées plus haut : la flexibilité ET la stabilité. On s’explique. Avec le remote, vous êtes employé à plein temps d’une société (comme nous chez Fizzer par exemple !) qui n’a pas de bureaux fixes et êtes donc en télétravail à 100%. Eh oui, c’est possible ! Cela vous donne donc la stabilité d’un contrat stable au sein d’une entreprise (donc pas de partie administrative à gérer comme en freelance) et la flexibilité de pouvoir travailler d’où vous voulez, dans le monde entier. Un mode de vie particulièrement répandu aux États-Unis, qui commence à séduire de plus en plus les Frenchies ! 

Et vous, quel profil vous attire le plus ? Freelance, expat’, télétravailleur, voyageur en congé sabbatique ou encore CDDiste intermittent ? En tout cas, on espère avoir un peu éclairé votre journée avec toutes ces solutions pour vivre votre rêve : concilier travail et voyage. Comme on dit « Impossible n’est pas français » 😉 !