Fizzer life

Témoignage : mon été chez Fizzer par Marion

10 septembre 2019

Je m’appelle Marion, j’ai 18 ans, et j’ai travaillé tout l’été 2019 chez Fizzer, en tant que membre de la Team Print, l’équipe en charge des impressions. 

Pourquoi ai-je postulé chez Fizzer ?

Originaire de Dives-sur-Mer, je connaissais bien évidemment Fizzer. Ici, tout le monde connait cette start-up. Le principe est tellement ingénieux et original que ça plaît à tout le monde. C’est pourquoi je me suis dit que postuler ici pourrait être un job d’été différent de celui que peuvent faire tous les jeunes de mon âge. Le principe m’avait beaucoup plu lorsque j’ai découvert cette entreprise. C’est génial de pouvoir envoyer sa propre photo par carte postale ! Donc en plus de ça, pouvoir connaître tout le principe de production et y participer, c’est encore mieux !

Après que Vincent soit entré en contact avec moi, je suis venue visiter les locaux de Fizzer. Ils sont dignes d’une vraie start-up : un grand open space, une partie impression très ouverte et des coins « chill and relax », agréables pour les réunions et les moments entre collègues. Pour compléter tout ça, une équipe de personnes formidables qui m’a très bien accueillie. 

Mes premiers jours chez Fizzer

Marion, Mael et Vincent

Lorsque tout a été officialisé, mon premier jour est arrivé, tout s’est très bien passé. Chacun m’a expliqué son rôle et ses fonctions. Moi, j’allais être à la Team Print (impression) avec Clochette, Maël et Vincent, meilleur moyen pour découvrir comment ces merveilleuses cartes sont réalisées. J’ai bien sûr eu droit dès mon arrivée à la fameuse mise sous pli manuelle. J’ai mis 1000 cartes sous enveloppe, sans faire d’erreurs et en vérifiant que les adresses correspondent à l’enveloppe, sinon gare à l’inversion. 

C’était mon rituel chaque matin. Imprimer les 1000 enveloppes, les ranger dans un ordre bien précis et me lancer à la mise sous pli, en essayant de mettre le moins de temps possible à chaque fois. Mon travail ne consistait pas seulement à ça, c’était juste la première chose que je devais faire tous les matins de juillet. Après ça, je rejoignais Clochette, qui elle se trouve à la fin de la machine qui finalise l’enveloppe. Elle a bien pris le temps de tout m’expliquer, chaque détail, chaque erreur à ne pas faire, chaque manipulation à effectuer sur l’ordinateur pour renvoyer une carte ou bien modifier et corriger les adresses.

Tout un tas de missions

été chez Fizzer, l'équipe qui s'occupe de l'impression des cartes postales

Être Chargée de production chez Fizzer, c’est récupérer les enveloppes qui arrivent après avoir été associées avec leurs cartes, collées et imprimées. Ensuite, c’est vérifier que l’adresse écrite sur la carte correspond à celle qui est inscrite sur l’enveloppe. Une technique simple à l’aide d’une lampe qui nous permet de lire en transparence à travers l’enveloppe. Un petit coup de main à prendre au début, mais une fois acquis, tout se fait très facilement. Après vérification, il faut donc ranger les cartes correctement en cagette et les mettre sur les chariots pour La Poste qui passe tous les jours à 15h30.

J’avais également d’autres choses à faire ! Maël et Clochette m’ont tous les deux appris à couper les tas de cartes de postales. Tout un ensemble de manipulations bien précis à effectuer dans un certain ordre afin de ne pas faire d’erreurs. Si une coupe est loupée, ce sont les 1000 cartes postales qu’il faut réimprimer. Les petites tâches sont également très importantes chez Fizzer. Il faut bien penser à toujours nettoyer les cartouches d’encres avant de commencer à utiliser la machine, ou bien encore corriger les erreurs d’adresse que les utilisateurs peuvent faire lorsqu’ils créent leur carte postale. Voici en quelques mots quelles étaient mes fonctions chez Fizzer durant cet été 2019. 

Une formidable expérience, une satisfaction personnelle

On pourrait s’imaginer que travailler à la production pourrait être un poids. Bien au contraire, cet été fut pour moi une formidable expérience. Intégrer une entreprise dans laquelle tout le monde se connaît ne paraît pas simple au début. Cependant, chez Fizzer c’est tout l’inverse. L’accueil et l’intégration ont été merveilleux. Même si des liens sont déjà créés entre les membres de la start-up, ils ont tous su me faire une place dans le groupe. Je les remercie énormément pour ça. Une journée de travail chez Fizzer rime avec bonne ambiance, rire et humour, tout en restant toujours sérieux afin de satisfaire au mieux les clients. 

Rejoindre Fizzer pour deux mois a également été une satisfaction personnelle, mon premier vrai job d’été. À tout juste 18 ans, je pouvais enfin travailler. D’autant plus dans une start-up locale, que demander de plus ! Si je devais résumer mon aventure chez Fizzer durant ces deux mois, je dirais qu’elle fut intense, fantastique et rythmée en émotions. Une dernière chose, merci à toute l’équipe Fizzer, et tout particulièrement à la Team Print, pour votre bel et merveilleux accueil !