S'occuper au bureau pendant l'été
Tips

S’occuper au bureau pendant l’été : les must-do

31 juillet 2019

« Pauvre de moi », vous dites-vous en balayant les photos des autres à la plage sur Instagram. « Pourquoi est-ce que je suis coincé·e ici ? ». La première étape pour ne pas broyer du noir c’est de vous dire que vous n’êtes pas seul·e. Certes, cela ne fait pas tout. Mais souvenez-vous du fait que la plupart des adultes ne prennent pas deux mois de vacances d’affilée ! Tôt ou tard, nous sommes quasiment tou·te·s confronté·e·s à un été au bureau. Pas de panique, cela n’est pas forcément une mauvaise chose ! Être au bureau pendant l’été peut s’avérer un moment idéal pour remédier à votre procrastination habituelle. Fizzer vous livre sa liste des must-do pour un mois d’août sous le signe du fun et de l’efficacité.

Un peu de rangement

Toute l’année vous regardez d’un œil las ce pot dans lequel il y a plus de stylos cassés que de stylos qui marchent. Pareil pour cette pile de papiers non triés que vous snobez ostensiblement. Et c’est sans parler des tiroirs de votre bureau que vous n’osez même plus ouvrir tant ils débordent de choses que vous avez mises de côté pour ne plus y penser. Mais ça c’était avant l’été, quand vous étiez submergé·e par les deadlines. Actuellement vous êtes moins nombreux·se·s au bureau, les pauses café se rallongent, votre boss semble très, très relax. Profitez-en ! C’est le moment de procéder à un petit nettoyage d’été, faute de l’avoir fait au printemps. Dépoussiérez votre espace de travail, chassez les vieilleries, mettez de l’ordre parmi le chaos. Vous verrez, vous serez tellement satisfait·e que vos collègues s’étonneront de vous voir si heureux·se de vous rasseoir à votre bureau.   

Du tri numérique 

Saviez-vous que les mails étaient tout sauf écologiques ? De manière générale, notre activité sur internet est nocive pour la planète. C’est le cas des requêtes dans les moteurs de recherche qui consomment également beaucoup d’énergie. Alors que diriez-vous de faire un geste éco-citoyen cet été tout en restant assis·e à votre bureau ? Commencez par une tâche simple et efficace : la suppression de mails. Les mails sont stockés dans des data centers (bâtiments accueillant les serveurs) qui surchauffent et doivent être refroidis, consommant ainsi une énergie folle. Pour réduire votre empreinte carbone, supprimez tous vos mails inutiles et pensez également à vider votre corbeille. Par ailleurs, n’envoyez pas un mail lorsqu’il n’est pas nécessaire. Enfin, vous pouvez également devancer un envoi superflu en vous désabonnant des newsletters qui ne vous servent pas. Qui a dit qu’il fallait être à la campagne pour se mettre au vert ? 

Se faire des potes 

Vous passez régulièrement devant l’open space du 3ème à l’heure du déjeuner. A chaque fois, vous pensez « ils ont l’air fichtrement sympa les collègues du 3ème ». Vous connaissez même leur nom à force de les entendre s’interpeller à la machine à café. Il y a Julie qui a couru le marathon de Paris, Paul qui s’est mis au suédois et Elodie qui ne fait rien sans son carlin. Mais qu’est-ce qui vous retient vraiment de leur parler ? Eux aussi sont au bureau pendant l’été et ne demandent probablement qu’à se faire de nouveaux·elles ami·e·s. Profitez de cette vague de chaleur pour entamer une discussion à la cafèt’. Personne ne sera choqué par une entrée en matière du style : « 42 degrés ! Avec cette chaleur-là, j’ai réussi à faire cuire un œuf sur mon plan de travail. ». Alors foncez ! Julie, Paul et Elodie vous le rendront. 

Un esprit sain dans un corps sain

Le travail c’est bien beau mais ça n’est pas tout. Vos cellules grises auront beau s’activer tant qu’elles voudront, si votre corps se porte mal, votre productivité en pâtira. Avant mangerbouger.fr, les romains avaient déjà tout compris quand ils disaient « mens sana in corpore sano ». Faites de même et prenez soin de votre corps pour que votre esprit vous dise merci. Le mieux c’est qu’on ne vous demande même pas de grappiller sur vos weekends. Pourquoi ne pas tout simplement rejoindre un groupe de sport au bureau le midi ? Cela vous permettra de libérer des endorphines pour mieux travailler ensuite. Mais… ne serait-ce pas Julie, Paul et Elodie qui figurent sur la liste des joggeurs du midi ?! Si ça ce n’est pas un signe que vous devez vous inscrire, alors on n’a plus d’arguments !

Prendre l’air 

Le plus frustrant dans le fait d’être au bureau pendant l’été c’est cette impression d’être un hamster enfermé dans une cage suffocante. Vous commencez à devenir dingue et à faire une fixette sur le bruit du ventilateur ? C’est le moment de sortir vous aérer l’esprit. Oui mais vous ne pouvez pas multiplier les pauses café/cigarette à l’extérieur, me direz-vous. Certes, mais vous pouvez être dehors, tout en travaillant ! Soyez force de proposition et encouragez votre équipe à faire ses visioconférences et autres réunion au grand air. Tout le monde vous en remerciera ! Le vent dans les cheveux, lunettes de soleil sur le nez, vous en oublieriez presque que vous étiez en train de négocier avec vos clients. Ah, les effets du grand air !

Carte postale Fizzer d'un été au bureau

Alors, si vous aussi êtes coincé·e au bureau pendant l’été, nous espérons que nous vous avons redonné l’envie de travailler. Nous n’avons pas de doute qu’au final, vous serez fier·e de vos réussites estivales. S’il vous manquait encore une activité, nous ne saurions trop insister sur le fait que les cartes postales ne sont pas réservées qu’aux vacanciers ! En effet, pour ceux qui travaillent cet été, Fizzer a créé une carte postale qui vous est dédiée dans la catégorie « Drôle d’été ».