Mariage en Normandie sur la plage
Stories

Le mariage champêtre de Karline et Baptiste

Il y a des jours dans une vie qui ne s’oublient pas. Les premiers amours, les enfants et un grand moment peut-être rêvé par beaucoup d’entre nous, le mariage. Se marier, c’est se dire « oui ». C’est sceller nos vies pour l’éternité, voir le visage de nos proches se ravir et leurs yeux s’emplir de larmes. Le mariage, c’est un événement qu’on ne vit qu’une fois, qu’on ne prépare qu’une fois. Bref, c’est beaucoup d’émotions vécues en peu de temps. C’est ce que Karline nous raconte au travers de cet article : les préparatifs, l’appréhension de la veille et surtout l’émotion inoubliable du Jour J.

Un décor champêtre et de jolies cartes postales

Karline et Baptiste se sont mariés ce 25 mai sous le soleil de Normandie. Et, vous vous en doutez, les mois qui ont précédé l’événement étaient dédiés aux préparatifs. Le plus beau jour de leur vie s’est déroulé dans un cadre chic et champêtre.  

De jolies cartes postales pour le plus beau jour de leur vie

Carte postale de remerciement de mariage champêtre par Fizzer
Carte postale Fizzer – Remerciements de mariage

Vous connaissez à coup sûr le traditionnel faire-part de mariage, cette jolie carte estampillée des noms des futurs époux. Pour annoncer ce grand jour, Karline et Baptiste ont, à notre plus grand bonheur, convié leurs invités à l’événement avec une carte Fizzer. Tous dessinés par Shirley, l’une de nos deux designers, les faire-part s’étaient dotés de traits simples et champêtres. 

La carte postale a permis de convier l’ensemble des invités, mais elle a surtout permis de véhiculer une belle histoire : 

« On a imprimé une carte Fizzer différente sur chaque table, toutes posées sur des petits chevalets en bois. Chaque carte représentait un moment fort de notre vie ensemble : nos voyages, la naissance de Juliette etc., avec un mot personnalisé pour les membres de la table en question ! » – Karline

Tant d’émotion dans un si petit papier ! Si les cartes postales ont permis aux jeunes mariés de partager les plus beaux moments de leur vie avec leurs proches, elles ont également transmis les plus belles photos du Jour J. Karline et Baptiste ont, une fois le mariage terminé, chaleureusement remercié leurs invités par carte postale. Les cartes de remerciement dédiées au mariage se sont ainsi vêtues de leurs plus beaux souvenirs.

Un mariage est un moment unique, propre à chacun, et c’est ce pourquoi nous avons souhaité confier notre plume à la mariée. Ses mots sont, à nos yeux, les plus justes pour retranscrire les émotions vécues tout au long de l’événement.

Comment avez-vous apporté cet esprit champêtre à votre mariage ? 

Décoration de mariage champêtre
  • Une palette en bois décorée de lierre et de quelques mots inscrits au pochoir
  • Des bouquets dans des bocaux
  • Des rondins de bois gravés
  • De grosses gouttes en verre accrochées aux branches d’arbre. À l’intérieur, des pivoines, ma fleur favorite. Par chance, c’était la saison !
  • Un bar à bonbons. On en avait acheté des tonnes en se disant « au pire on les mangera plus tard » et tout est parti pendant le week-end !)
  • Du lierre sur les poteaux et les rampes d’escaliers avec du gyspsophile dedans, c’est magnifique !
  • Des pochoirs décoraient notre voiture

« À l’entrée de l’église, je me tiens devant les personnes que j’aime le plus au monde. »

Comment Juliette, votre fille, a-t-elle vécu le mariage ?

Juliette n’avait même pas 1 an. Elle a eu un rôle très important à jouer, surtout pendant la préparation au mariage. On a pris le temps de se préparer pendant 1 an, de se poser des questions, de discuter de notre vision de la vie, de l’avenir, des projets communs, de notre façon d’éduquer nos enfants et les valeurs que l’on souhaite porter auprès d’eux. 

En ayant eu Juliette avant de nous marier, tout ça a été beaucoup plus concret, beaucoup plus puissant. Lorsque l’on a un enfant, la vie prend tout son sens et le mariage devient encore plus fort.

Le jour J, à vrai dire, je n’ai pas eu beaucoup d’occasions de voir Juliette jusqu’à l’église, programme très chargé de la mariée pour se préparer oblige ! Et franchement, c’était mieux ainsi car j’étais un peu stressée ! Elle a passé la matinée avec son papa (qui lui était moins pressé par le maquillage et la coiffure, il est même allé faire un golf avec ses témoins !). J’avais bien préparé sa tenue (une robe blanche, un noeud rose (la même couleur que le noeud papillon de son papa) en guise de ceinture et une couronne de fleurs faite sur mesure par les Couronnes de Victoire . C’était sublime ! À l’église, quand elle m’a vue en robe de mariée, coiffée et maquillée, elle a écarquillé les yeux. Je ne saurais vous dire si c’était dans le bon sens ou pas. *rire*

Comment te sentais-tu les jours précédant le mariage ?

Stressée et excitée au maximum ! J’avais une hâte incroyable que l’événement arrive. Et, en même temps, je pensais aux mille choses qu’il restait à faire. Des minis choses mais on organise bien ou on n’organise pas ;).

Et le jour J ?

Les jour J !

Nous avons célébré notre mariage civil le vendredi. Une superbe journée après s’être dit OUI pour la première fois ! On s’est tous retrouvés dans l’un de nos restaurants favoris de Cabourg et avons passé la journée à rire et discuter ensemble sous un soleil normand radieux. On n’en espérait pas tant ! D’ailleurs, pour l’anecdote, sans s’en apercevoir, on a tous pris des coups de soleil ! Inutile de vous dire qu’on en a bien bavé pour camoufler mon coup de soleil sur les omoplates. Sur une robe bustier, ça se voit beaucoup ! J’ai remis de la crème toutes les heures jusqu’à 3 heures du matin !

Le jour du mariage à l’église, le samedi, j’étais sur une autre planète ! Stress, excitation, émotions puissance mille se mélangent à tour de rôle ! Des moments très forts se succèdent, des regards qui en disent long sur l’amour qui règne se croisent ! Se retrouver avec mes témoins à la maison à essayer la robe, les voir m’accrocher mon voile, prendre soin de moi comme si c’était leur propre mariage, c’était incroyable.

Comment as-tu vécu la cérémonie à l’église ?

Sortie de l'église lors du mariage champêtre de Karline et Baptiste

La cérémonie à l’église, c’est quelque chose ! En partant de la maison, c’est bête mais j’étais très stressée d’arriver en avance. Je déteste être en retard, c’est ballot car c’est bien le seul jour où l’on peut se faire désirer comme jamais ! Du coup, j’avais peur d’être en avance et de croiser des invités voire Baptiste (l’horreur absolue !) avant de faire mon entrée ! Bref j’ai appelé mes témoins 8 fois en 7 minutes de trajet.

Une fois garés, je vois mon frère qui me rejoint et qui me dit que je peux entrer. Je me retrouve à l’entrée de l’église et je me tiens devant toutes les personnes que j’aime le plus au monde. J’essaie de faire des photos de chaque personne avec mes yeux pour mémoriser ce moment à tout jamais.

C’est marrant parce que certains regards se croisent et c’est comme si on se parlait. J’ai une amie qui était enceinte de 7,5 mois et qui devait faire de la route. Je pensais qu’elle ne viendrait pas et je l’ai vue en avançant vers l’autel, on s’est regardées et c’est comme si on s’était dit “Tiens tu es là finalement“, “Oui, bien sûr que je suis là, je ne pouvais pas manquer ça“, le tout en pleurant toutes les deux. Je croise les regards de toutes ces personnes qui sont là pour nous et rien que pour nous ce jour là, c’est fou ! Plus je m’approche de l’autel, plus je vois Baptiste et plus les larmes commencent à couler (pour tous les deux) !

La fin de la marche est de plus en plus forte. Je vois ma belle Juliette dans les bras de sa marraine. Nos parents, nos grands-parents, nos témoins, nos frères, nos soeurs, nos neveux et nièces enfants d’honneur. Tous avec un sourire jusqu’aux oreilles et les yeux brillants !

Je vois le Père Lefebvre qui nous a accompagné tout au long de la préparation. Mon papa me dépose aux côtés de Baptiste et on se donne la main, on se la serre fort. À ce moment là, c’est une émotion que l’on a jamais ressentie. On sait qu’on ne la ressentira qu’une seule fois dans nos vies. Tout devient concret, ça commence maintenant !

Pendant la célébration, je regarde sans cesse tout ce qui se passe autour de moi pour ne rien manquer. On se regarde beaucoup avec Baptiste et on se dit qu’on s’aime avec les yeux. J’ai dû pleurer une dizaine de fois en 1 heure. 

Quels sont les moments de cette cérémonie à l’église que tu n’oublieras jamais ?

Je me souviens de moments encore plus puissants que les autres :

  • L’Ave Maria chanté par la chorale. Tout le monde pleurait dans l’assemblée quand je me suis retournée (la chorale était en hauteur au fond de l’église), c’était magnifique !
  • Le OUI, franc et massif (de part et d’autre :))
  • L’échange des consentements. Ah cette fameuse phrase : “Moi, Karline, je te reçois Baptiste comme époux et je promets de te rester fidèle, dans le bonheur et dans les épreuves, dans la santé et dans la maladie pour t’aimer tous les jours de ma vie“. J’ai commencé à la dire et j’ai fini à toute vitesse car j’étais en train de pleurer comme une madeleine et clairement ce n’était pas possible de ne pas dire la phrase en entier. Le Père Lefebvre a même dit à la fin “Ouf, elle a réussi” (ce qui a bien fait rire l’assemblée) !
  • Le moment où Juliette nous a amené les alliances, dans les bras de sa marraine (la vérité, c’est que je pense qu’elle ne savait pas du tout où elle habitait à ce moment mais pour nous, ça a été magique)

Comment s’est déroulé l’événement après la cérémonie ?

Après la sortie de l’église, on s’est échappés avec notre chauffeur (un très bon ami) pour faire des photos à la plage puis à la campagne avant de rejoindre le lieu de la fête !

C’était incroyable, on est passés dans les rues de Cabourg en klaxonnant comme des fous, coupes de champagne à la main (et oui, notre super chauffeur avait tout prévu !)

Nous sommes ensuite arrivés au haras où allait se tenir la fête. On m’avait prévenue mais le cocktail est passé à une vitesse grand V ! En un rien de temps, on s’est retrouvés, Baptiste et moi, debout sur nos chaises, en plein discours pour lancer le repas !

Côté soirée, après un discours drôle et émouvant de beau papa, se sont succédé plein de mots, vidéos et jeux concoctés par nos témoins. Inutile de préciser qu’on passe du rire aux larmes en 2 temps 3 mouvements !

À l’ouverture du bal, tout le monde est venu nous entourer et on a dansé sur Perfect d’Ed Sheeran. C’était un beau moment, plein d’émotions encore une fois.

Evidemment, la fête s’est déroulée jusqu’au bout de la nuit. Et, comme pour beaucoup de mariées, j’ai fini non pas avec une robe blanche mais noire de saleté !

Des souvenirs plein la tête

Haras de Cabourg pour le mariage de Karline et Baptiste

Quels sont les trois souvenirs qui t’ont le plus marquée ?

  • l’entrée à l’église
  • l’après-midi du mariage civil, à papoter et profiter du soleil en petit comité
  • voir tous les sourires qui nous ont portés pendant ces belles journées

Maintenant que le mariage est passé, comment décrirais-tu ce jour ?

En y repensant, je me dis que ce sont des émotions qu’on ne vit qu’une fois. On en a bien profité !

A tous les futurs mariés, vivez l’instant présent et profitez de chaque seconde !