fbpx
Inconvenients du bain de minuit
Tips

Bain de Minuit : les petites situations auxquelles on ne pense pas

L’été c’est la saison des grandes vacances, du repos bien mérité, des séjours à la mer, à la montagne ou à la campagne… mais c’est également l’époque des histoires insolites. Le genre qu’on raconte au café à son retour de vacances, en commençant par « Tu sais pas ce qui m’est arrivé ? ». Ce sont ces situations loufoques qui marquent nos étés et nous font rire encore des années après. Parmi elles, on vous parle aujourd’hui d’un grand classique estival : le bain de minuit. Vous savez, ce moment où l’un de vos potes s’écrit en pleine nuit « Et si on allait se baigner dans la mer tous nus ? ». Sur le coup, on se dit que c’est une excellente idée, mais c’est sans compter quelques paramètres qu’on n’avait pas forcément pris en compte… 👀

Il n’y a zéro, mais alors zéro, lumière 💡

Quand l’idée du bain de minuit est lancée, on s’élance à la mer, fous comme des cabris et convaincus qu’il s’agit de l’idée du siècle. Après tout, il fait chaud et nuit, alors pourquoi se baigner nu serait-il une mauvaise idée ? Sauf qu’il y a un point clef qu’on n’a pas du tout pris en compte, c’est la lumière. Comme on choisit souvent une plage éloignée de la ville, celle-ci est généralement plongée dans l’obscurité totale. À moins d’avoir choisi un soir de pleine lune (haha), bien entendu.

Si le noir complet rajoute une dose de piment et d’aventure, il peut aussi provoquer des situations non désirées comme se cogner contre un rocher ou, pire, contre votre pote, lui aussi nu. Bref, à vous de voir à quel point vous avez le goût du risque. Nous en tout cas, on n’est pas contre l’idée de ramener une lampe de poche ou un téléphone, histoire d’y voir quelque chose.

La mer est archi noire 🌚

Toujours sur le thème du zéro lumière, il y a un autre facteur à prendre en compte : c’est l’eau. Parce que, oui, en journée on fait les fanfarons et on se jette à la baille plus vite que son ombre. Mais une fois la nuit venue, c’est une toute autre paire de manches.

Une fois qu’on se retrouve face à cette immensité noire de jais, il faut l’avouer, peu accueillante, on commence à réfléchir au bain de minuit à deux fois. Vous êtes du genre à ne pas raffoler de l’idée de toute la poiscaille qui vous frôle les pieds en journée ? La version nocturne risque de vous rassurer encore moins ! La solution est donc la même que dans le paragraphe précédent, mais version MacGyver : la lampe frontale.

On ne voit pas les vagues arriver 🌊

Forcément, si on ne voit rien sur la plage, ni dans l’eau, on s’expose à une baignade un peu mouvementée. Vous nous direz, c’est bien ça qui rend le bain de minuit si drôle. Certes, mais tout de même on aime bien notre petit confort en baignade.

Alors on fait gaffe aux vagues parce que forcément la nuit, on ne les voit pas arriver. On est là à barboter comme des petits fous et, pof, on se retrouve la tête sous l’eau à boire la tasse. Alors la fois d’après, on demande à notre pote, celui qui a la fameuse lampe frontale, de nous avertir au prochain raz de marée.

Il fait méga froid 🥶

Le bain de minuit est souvent une action spontanée et spontanéité ne rime pas toujours avec organisation. À moins d’avoir cette personne responsable (vous savez, la “maman du groupe”) qui s’écrie « N’oubliez pas vos servieeettes !!!! », il y a fort à parier que tout le monde s’élancera vers le large avec rien pour se sécher ensuite.

Déjà que, quand on rentre dans l’eau, elle est glaciale, absence de soleil oblige, quand on en sort là c’est carrément le drame. Ça claque des dents et ça frissonne de partout, en songeant déjà à l’angine du lendemain. Alors la prochaine fois, on ne dira pas à non à notre bonne vieille serviette Tribord élimée de partout.

Les vêtements ont tôt fait de disparaître 👖

On dirait un gag sorti tout droit d’une comédie de l’été, mais cela pourrait bien être une scène pas drôle du tout de votre été à vous. Vous vous mettez tout nu et laissez vos vêtements sur la plage, pensant qu’ils vous attendront sagement jusqu’à votre retour. Sauf qu’une fois sorti de l’eau, ils semblent avoir pris la poudre d’escampette.

Existent alors trois options : 1) c’est une bien bonne farce de vos amis 2) c’est le vent qui s’est fait la malle avec vos affaires 3) un petit filou est passé par là et a subtilisé vos possessions sans aucun état d’âme. Dans le cas numéro 1, si vos amis sont sympas, ils finiront bien par vous les rendre. Mais dans les cas numéros 2 et 3, vous pouvez généralement dire adieu à votre jean Levi’s ou à votre robe Maje. La prochaine fois, c’est sûr, on viendra à la plage habillé en Décathlon, notre meilleur ami pour les accessoires de vacances !

Si cet article sur le bain de minuit ne vous a pas refroidis, alors poursuivez l’aventure avec notre récit sur les plages nudistes. Envie de rappeler ces anecdotes hilarantes à vos amis au retour des vacances ? Envoyez-leur une carte Fizzer en souvenir de votre drôle d’été. 🌞