fbpx
colonnes rouges du palais de knossos
Stories

Vous perdriez-vous dans le labyrinthe du Minotaure ?

Vous aimez les plages paradisiaques, les eaux turquoise, la gastronomie méditerranéenne… mais aussi les mythes, les légendes et l’aventure ? On a trouvé la destination de vos rêves. Direction la Crète pour votre prochaine escapade ! La plus grande des îles grecques concentre tous les ingrédients des vacances parfaites en un seul et même endroit. Vous pourrez donc vous y délecter des paysages sublimes et variés de l’île, allant des plages aux montagnes, tout en vous abreuvant d’histoire et de mythologie. Car la Crète c’est aussi l’emplacement du légendaire labyrinthe du Minotaure ! Quelle en est l’histoire exacte et comment le visiter ? On vous dit tout. 

L’histoire de Minos et du taureau blanc

Le Minotaure, vous en avez longuement entendu parler : en cours de littérature ou de grec au collège, dans vos lectures, dans la culture populaire… Vous savez qu’il y a une histoire d’homme-taureau et de labyrinthe, mais le reste est un peu flou ? Laissez-nous vous éclairer. 

Revenons à la genèse de l’histoire du Minotaure. Pour la comprendre, il faut mentionner l’histoire de Minos et du taureau blanc. Minos, fils de Zeus et d’Europe, fut adopté et élevé par Astérion, roi de Crète. À la mort de ce dernier, Minos n’étant pas le fils naturel d’Astérion ne put hériter du trône.

Pour s’en emparer coûte que coûte, il fit croire que les dieux lui avaient accordé la royauté, et qu’ils pouvaient ainsi exaucer toutes ses prières. Il fit alors un pacte avec Poséidon qui lui promit un taureau blanc sorti tout droit des flots, que Minos devrait lui sacrifier immédiatement après. Mais vous vous en doutez, comme dans toute bonne tragédie grecque, ce dernier n’en fit qu’à sa tête. Minos décida donc de garder le taureau blanc, qu’il trouvait d’une beauté rare, et d’en sacrifier un autre, pensant tromper ainsi Poséidon… 

La légende du Minotaure

Bien entendu, cette tromperie ne passa pas inaperçue auprès du dieu de la mer. Celui-ci, hors de lui, décida alors de se venger d’une manière terrible. Il déchaîna le taureau, pour qu’il ravage les terres de Crète, et décida de faire en sorte que Pasiphaé, l’épouse de Minos, en tombe amoureuse. 

Cette dernière, folle d’amour pour le taureau blanc, chercha alors l’aide de Dédale, un architecte (nous reviendrons à lui plus tard !), pour lui construire une vache de bois. Pasiphaé fut alors dissimulée à l’intérieur et introduite dans une prairie où paissait le taureau et où les deux êtres s’accouplèrent. 

Vous commencez peut-être à vous douter de la suite. C’est de l’abjecte union de Pasiphaé et du taureau blanc que naquit le Minotaure, créature mi-homme, mi-taureau. Minos prit alors immédiatement soin de cacher l’immonde bête afin que personne d’autre ne puisse jamais apprendre son existence. Suivant la recommandation des Oracles, il décida de l’enfermer dans un labyrinthe construit par le fameux Dédale. Un Labyrinthe duquel le Minotaure ne trouverait jamais la sortie… 

Le Labyrinthe du Minotaure

La légende 

Le labyrinthe est un motif récurrent dans la mythologie grecque. Prison de l’infâme Minotaure, elle fut également le théâtre du célèbre combat entre ce dernier et Thésée. La légende veut qu’à l’époque, des athéniens étaient régulièrement livrés en pâture au Minotaure. Thésée, l’un des tirés au sort, décida d’en finir avec la tyrannie du monstrueux taureau. 

Il parvint à tuer le Minotaure dans le Labyrinthe, puis à s’en échapper grâce à Ariane, fille de Minos. Celle-ci avait fourni à Thésée une pelote qui lui permettrait de retrouver son chemin jusqu’à la sortie du Labyrinthe. 

Le Labyrinthe est aussi célèbre pour un autre mythe qui découle de celui de Thésée et du Minotaure. Après la mort du monstre et la fuite de Thésée, Minos tint Dédale pour coupable. Il était en effet le seul à connaître les plans du Labyrinthe. Il y fut alors enfermé avec son fils Icare. Les deux hommes parvinrent à s’en s’échapper grâce à la fabrication d’ailes en cire. Cependant, Icare, volant trop près du soleil, s’y brûla. 

L’emplacement 

Les amoureux de mythologie se réjouiront d’apprendre qu’il est possible de marcher sur les traces de tous ces personnages légendaires. Ou du moins, sur leurs traces prétendues. Pour cela, rendez-vous au site archéologique de Knossos, au sud d’Héraklion.

Vous pourrez y visiter les ruines du palais du légendaire roi Minos. C’est également à cet endroit qu’on attribue le plus souvent l’emplacement théorique du Labyrinthe. L’une des raisons pour cela est peut-être due à la complexité des plans architecturaux du palais. Il n’en serait d’ailleurs qu’une représentation mythologique. 

La visite 

À Knossos, en plus de vous replonger dans la légende du Minotaure, vous aurez le plaisir de visiter les quatre ailes du plus grand des palais minoens préservés à ce jour. Perdez-vous entre les colonnes renversées (dont la base est plus petite que le sommet). Découvrez les fresques et les ruines où la végétation a repris ses droits. 

Une visite fascinante qui coûtera 15€ en plein tarif et 8€ en tarif réduit. Vous pourrez même bénéficier de la gratuité selon certaines conditions. Prévoyez une visite tôt le matin ou en fin de journée pour éviter les foules ! 

Alors, vous perdriez-vous dans le labyrinthe du Minotaure ?  Pour en apprendre davantage sur la Crète, lisez notre article sur les 5 sites incontournables de Crète. Une destination idyllique à faire découvrir à vos proches via une carte postale illustrée par des photos de votre séjour !