fbpx
Histoire du facteur de Mafate sur l'ile de la Reunion
Stories

L’incroyable histoire du facteur de Mafate

Depuis quelques jours, Fizzer a posé ses valises dans les DOM-TOM et, plus précisément, sur l’île de la Réunion. Dans notre Petit Guide de la région, on vous parlait du grandiose Cirque de Mafate : un cirque naturel difficile d’accès et très prisé des randonneurs pour sa beauté. Mais si cet écrin de verdure est si célèbre à la Réunion, c’est aussi grâce à une véritable célébrité locale : Ivrin Pausé. Cet homme, autrefois l’unique facteur des environs, a parcouru pendant 40 ans l’équivalent de 6 fois le tour de la terre lors de ses tournées. Son histoire a particulièrement touché Fizzer, pour qui le travail des facteurs est inestimable. Retour sur un récit rempli de poésie. 📯

Le facteur de Mafate : un parcours hors du commun 🎒

La destinée d’Ivrin Pausé semble avoir été écrite d’avance. Son père, Henry Pausé, initialement garde-champêtre était devenu le premier facteur de Mafate grâce à son mérite. À force de prêter main-forte en acheminant des lettres, il avait été nommé en charge de la distribution du courrier.

Cet amour de son travail, il l’a très tôt transmis à son fils, Ivrin Pausé. Dès ses 10 ans, il rejoint son père sur ses tournées, faisant même parfois l’école buissonnière. Henry était à dos d’âne, à cause de sa santé, et Ivrin marchait devant en tenant la laisse.

À la mort du père, c’est d’abord l’un des frères qui reprend le flambeau, pour finalement le céder à Ivrin à 1951. Pendant 40 ans, ce dernier va distribuer le courrier 5 jours sur 7 avec un entrain inépuisable. Il parcourt quotidiennement des kilomètres à pied, 15 kilos de lettres sur le dos. Des années durant, il est l’unique facteur de Mafate. Le Cirque est en effet très difficile d’accès et ne comporte pas de routes. Impossible donc pour les célèbres petites camionnettes jaunes de La Poste d’y circuler. À travers ses interminables tournées, Ivrin Pausé relie donc les Mafatais avec le reste du monde.

Un symbole pour les Réunionnais 📬

Après une longue et belle vie, Ivrin Pausé, s’est éteint à 91 ans, le 29 août 2019. Son décès a causé une grande émotion auprès des Réunionnais, pour qui le facteur de Mafate était un véritable symbole.

Autrefois, et a fortiori dans les régions reculées, être facteur était plus qu’un métier, c’était un véritable lien social. Cela était d’autant plus vrai pour Ivrin Pausé, en qui les Mafatais voyaient un lien avec la ville et donc le monde extérieur. D’ailleurs, le facteur de Mafate en connaissait un rayon sur sa région et ses habitants. Il faut dire qu’en 40 ans de carrière et 253 000 km parcourus, il a vu bien du pays !

Aujourd’hui, il subsiste de nombreuses traces du célèbre facteur. Tout d’abord, l’épicerie et le gîte qu’il avait montés avec sa femme à Grand Place, le petit village du Cirque dont il était originaire. Mais de nombreux hommages au facteur de Mafate montrent également à quel point les habitants de la région l’appréciaient.

De son vivant déjà, Ivrin Pausé reçoit l’Odre du Mérite en 1993. En 2010, le groupe réunionnais Bat’Ker lui dédie sa chanson, Le Facteur de Mafate. Puis c’est au tour de La Poste de lui rendre hommage en 2013, en nommant le centre de tri du Port d’après lui. Enfin, en 2016, Ivrin Pausé assiste à l’inauguration d’une statue de basalte à son effigie. À cette occasion, La Poste crée même un Prêt-à-Poster avec la statue du facteur de Mafate en guise de timbre.

Cette émouvante histoire nous rappelle combien les services de proximité, assurés notamment par les facteurs, sont importants. Ce sont eux qui permettent à vos cartes Fizzer d’arriver à bon port, même si leurs tournées ne sont peut-être pas aussi physiques que celles du facteur de Mafate ! Alors, merci à tous les facteurs, du fond du cœur. 💌