fbpx
Coucher de soleil sur la plage de Weligama au Sri Lanka
Fizzer Life

Margaux a posé ses valises au Sri Lanka

Saviez-vous qu’à deux pas de l’Inde existait une magnifique île dotée de paysages variés et somptueux ? Aujourd’hui, Fizzer vous propose de partir à la découverte du Sri Lanka à travers les yeux de Margaux, notre Content Manager. Début janvier, elle a posé ses valises sur l’ancien royaume de Ceylan pour découvrir ce que l’île a à offrir et rencontrer pour la première fois Ramesha,  une jeune fille avec laquelle elle correspond depuis 7 ans. D’ailleurs, elle avait reçu, il y a peu, une surprise made by Fizzer ! Randonnée dans les plantations de thé, voyage en train, safari et surf, Margaux vous présente son voyage au Sri Lanka et vous dévoile ses meilleurs conseils et ses coups de coeur. 

Comment as-tu préparé ton voyage au Sri Lanka ?

Singes au Rocher au Lion Sigiriya

Ce voyage, j’y ai longtemps pensé ! Je voulais absolument aller au Sri Lanka pour rencontrer mon amie. Lorsque j’ai réservé mes billets avec Qatar Airways, environ 1 an à l’avance, je n’avais pas la moindre idée de l’itinéraire que j’allais emprunter. J’ai alors commencé à lire des articles de blog dont ceux de Tongs et Sri Lanka. Une vraie mine d’or pour qui cherche la moindre information sur le pays ! Grâce aux blogs, aux vidéos YouTube, à Instagram et à mon amie qui travaille pour une agence de tourisme locale, j’ai pu définir un itinéraire qui s’est avéré parfait ! (à quelques ajustement près). Pour vous donner une idée, j’ai acheté mes billets en mars 2019 pour un départ en janvier 2020. J’ai commencé à réserver mes logements en novembre 2019 et je ne peux que vous conseiller de le faire avant ! Les meilleurs logements étaient déjà complets.

Quel a été ton itinéraire ?

En deux semaines, j’ai eu le temps de faire tout un tas d’activités différentes et toutes aussi inoubliables les unes que les autres. Voici l’itinéraire que j’ai emprunté et les activités que j’ai réalisées sur place :

Sigiriya

Je suis restée 2 jours à Dambulla, une ville non loin de Sigiriya. Sigiriya est avant tout connue pour le Lion Rock ou Rocher au Lion et, son histoire est plutôt sanglante. C’est l’histoire de deux frères, le Prince Kassapa et Moggallana. Le premier est un enfant provenant d’une concubine, le second est l’héritier du trône. Si Moggallana doit succéder à son père, Kassapa ne l’entend pas ainsi et décide de s’accaparer du pouvoir en tuant son père et chassant son frère alors exilé en Inde. Précautionneux, Kassapa quitte la capitale et s’installe à Sigiriya. Sachant pertinemment que son frère se vengerait un jour où l’autre, il monte une puissance armée et bâtit une forteresse au sommet d’un rocher abrupte de 370m de haut isolé au beau milieu de la jungle. Située non loin d’un bassin, la forteresse se dote d’un réseau d’eau qui sera acheminée jusqu’au sommet du rocher.

Vous l’aurez compris, ce site historique est une merveille tant pour son architecture que son histoire. Il est d’ailleurs classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ma visite aura donc consisté à gravir les 1200 marches menant au sommet du rocher. Je vous conseille de vous y rendre dès 7 heures, à l’ouverture, pour éviter les hordes de touristes derrière lesquels vous patienterez dans les escaliers. Dernière information et non des moindres, le site abrite un animal qui peut en faire paniquer certains, dont moi : le frelon. Je n’en ai pas croisé pendant ma visite mais il est conseillé de parler tout bas, d’où l’utilité d’y aller tôt quand tout le monde dort encore ! Suite à cette visite, je me suis rendue au Temple d’Or, un complexe de grottes et de temples enfouis dans la roche. Là-bas, vous pourrez y admirer 157 statues de Bouddha.

Kandy

La ville de Kandy, également classée à l’UNESCO, fut la dernière capitale royale du pays et abrite le Temple de la Dent. La ville abrite en effet une relique de la Dent de Bouddha. Ce site est l’incontournable de la ville. Cette ville sacrée abrite aussi de nombreux spectacles de danse. A première vue, une activité très touristique qui ne donne pas spécialement envie. En réalité, un très beau spectacle expliquant chaque danse et costume utilisé. Kandy est enfin le lieu de départ du fameux train bleu qui traverse les plantations de thé et amène les voyageurs jusqu’à Ella.

Train de Kandy à Ella

Bon, ce n’est pas un lieu mais c’est une activité qui mérite son paragraphe. Le train entre Kandy et Ella est l’activité incontournable du Sri Lanka, celle qui vous en met plein les yeux, celle qui est atypique mais aussi celle qui fait tourner de l’oeil les Instagrammeurs. Le trajet de Kandy à Ella, c’est une aventure de 7 heures au travers de paysages somptueux : des cascades, de la jungle, du thé et des habitants qui vous font coucou sur la route.

Personnellement, j’ai réservé mes billets à l’avance en 1ère classe auprès de mon amie. Si vous souhaitez monter en 2nd, vous pourrez réserver sur place la veille ou avant le départ. Beaucoup vous déconseilleront de monter en 1ère car les fenêtres du train sont fermées. Personnellement, j’ai bien profité de l’expérience ! Certes, les fenêtres sont fermées MAIS… sortez du wagon et ouvrez les portes du train ! Ici, asseyez-vous, les jambes en dehors du train et profitez des paysages ! Un coup de fatigue ? Rejoignez votre siège, réservé à votre nom. Bon, après, il vous faudra jouer des coudes pour retrouver votre place à la porte du train. Bref, le trajet peut paraître long mais je ne l’ai pas vu passer. Tous les paysages étaient à couper le souffle.

Ella

Ella est parfois adorée, parfois détestée. Pourquoi ? C’est une ville montagneuse entourée par les plantations de thé. Mais, qui dit lieu touristique dit : multitude de restaurants, de bars… qui suppriment parfois l’identité de la ville. Alors oui, il y a beaucoup de boutiques et de restaurants dans cette petite ville mais personnellement, je l’ai adorée. J’ai adoré dormir dans une maison d’hôte perdue dans la jungle, voir des singes devant ma fenêtre, marcher sur les rails pour me déplacer, randonner, et enfin me ressourcer avec une bonne tasse de thé. Que faire à Ella ? Beaucoup de choses !

Commencez par visiter la ville, constituée d’une rue principale, de restaurants et de boutiques branchées. Le lendemain, partez à l’ascension du Little Adam’s Peak puis, sur le chemin du retour, attendez le passage du train au 9 Arch Bridge. Le jour d’après, préparez-vous pour l’ascension sportive d’Ella Rock. Une randonnée magnifique qui fera travailler vos cuissots mais qui en vaudra largement la chandelle ! Vous aurez la chance d’avoir une magnifique vue sur la vallée. Enfin, pour clôturer votre séjour à Ella, visitez la fabrique de thé de Uva Halpewatte Tea Factory et repartez avec un sachet de délicieux thé vert ou noir.

Uda Walawe National Park

Après votre séjour au frais dans les montagnes, rejoignez la ville d’Uda Walawe pour un safari des plus magnifiques. Beaucoup de touristes se rendent à Yala mais, à Uda Walawe, nous avons visité un parc plus petit mais aussi moins bondé. Nous avons profité du safari avec parfois quelques jeeps autour de nous mais aussi de longs moments seuls à admirer les éléphants. En 4 heures de visite, j’ai pu observer une vingtaine d’éléphants mâles, femelles et éléphanteaux, des crocodiles, des paons et beaucoup d’oiseaux.

Weligama et Galle

Lors de ma dernière semaine sur place, j’ai souhaité profiter de la mer, des côtes du sud et… du surf ! Pour cela, rendez-vous à Weligama, une ville située dans une baie entre Mirissa et Galle. Ambiance détente assurée : petits restaurants sympas, écoles de surf, mer non dangereuse, temps parfait, bref : j’ai adoré ! J’ai pris des cours à Ama Surf School et, une chose est sûre, je n’ai jamais autant appris en 3 jours qu’en 1 semaine à Bali. Après un cours dans les mousses, j’ai enfin pris mes premières vraies vagues ! L’équipe a été géniale.

Vous avez envie de travailler sur place ? La ville dispose de coworkings bien sympas ! Enfin, j’ai pu visiter Galle le temps d’une journée (merci la location de scooter !). Galle est une ville fortifiée marquée par le passage des Portugais et des Néerlandais. Là-bas, vous découvrirez une architecture totalement différente et vraiment belle ! L’activité principale : admirer le fort, déambuler dans les rues et faire quelques stops dans les boutiques artisanales du coin.

Hikkaduwa

Hikkaduwa est la ville dans laquelle vit la famille de mon amie, c’est la raison pour laquelle je m’y suis rendue. C’est une ville côtière et touristique qui dispose d’une grande plage idéale pour la plongée. Là-bas, j’ai pu visiter un centre de préservation des tortues et assister à la mise à l’eau de bébé tortues. Pour vous expliquer un peu la chose, il existe une pratique illégale au Sri Lanka qui consiste en la vente d’oeufs de tortues destinés à la consommation. Grâce aux dons des visiteurs, ce centre rachète les oeufs, les fait éclore et prend soin des petits jusqu’à ce qu’ils soient assez autonomes pour rejoindre le large. Bref, une expérience émouvante, à la fois magnifique et bien triste car, oui, certains petits rejoignent bien le large mais d’autres sont la proie des oiseaux marins.

Comment as-tu rencontré Ramesha et comment s’est passée votre rencontre ?

Margaux et Ramesha à l'aéroport de Colombo

Ramesha et moi, c’est une longue histoire ! Il y a 7 ans, je correspondais avec des personnes du monde entier par voie postale. Inscrite sur un site dédié à la correspondance, j’ai été contactée par email par Ramesha, une jeune fille du Sri Lanka qui souhaitait améliorer son français. Nous avons longuement discuté, échangé des lettres puis finalement, nous parlions tellement qu’il était plus simple de parler sur Whatsapp. Nous avons partagé tellement de choses : notre quotidien, nos réussites, nos chagrins, nos cultures, nos évolutions.

Après 7 ans de ce que je peux maintenant nommer « amitié », il était temps de nous rencontrer ! Je me suis donc rendue au Sri Lanka pour cette unique raison et, visiblement elle était impatiente de me rencontrer car, si nous devions nous voir qu’à la fin du séjour, Ramesha m’a fait la surprise de m’attendre à l’aéroport avec de beaux colliers de fleurs ! La première rencontre fut rapide car un chauffeur nous attendait pour un long trajet mais ça a été l’une des plus belles surprises du voyage. Nous nous sommes revus à Hikkaduwa.

Là-bas, j’ai rencontré sa mère, sa grand-mère et son frère dans la maison familiale. Nous avons mangé ensemble tout un tas de plats délicieux : dhaal de lentilles corails, curry de poisson, pancakes de noix de coco etc. Nous avons passé la soirée à discuter, comme à notre habitude et, bien que ce fut notre première rencontre, j’avais l’impression que tout cela était totalement naturel. Je ne sais pas comment décrire ce sentiment. C’était juste parfait ! J’ai hâte d’y retourner !

Quels logements nous recommandes-tu ?

J’ai visité beaucoup d’hébergements pendant le séjour mais je ne vais vous partager que mes réels coups de coeur que voici :

Sigiriana Resort and Spa

Notre seul logement haut-de-gamme du séjour. Un hôtel charmant à une vingtaine de kilomètres de Sigiriya. Ce que j’ai aimé ? L’architecture et le calme du lieu, la piscine pour se détendre après 14 heures de vol. 

Feel Home

Feel Home porte bien son nom ! C’est un établissement géré par Fazly, un hôte parfait qui nous a fait nous sentir « comme à la maison ». Nous avons eu la chambre la plus propre de notre séjour, une superbe vue, un super déjeuner. Fazly nous a accompagné dans le centre avec son propre véhicule et propose à ses invités des gourdes en verre à la place des bouteilles. Très bon geste quand on voit la quantité de bouteilles en plastiques utilisées par les touristes. 

Idyll Home Stay

Une adorable maison d’hôte à Ella dirigée par Anil et sa famille. Une famille vraiment accueillante qui m’a aidée à organiser mes randonnées avec des schémas nous expliquant les meilleurs raccourcis et surtout. Mon compagnon et moi avions un chalet avec une vue époustouflante sur la jungle. Là-bas, on y a mangé notre meilleur petit-déjeuner du séjour. 

Forest Edge Safari Villa

Vous cherchez un service digne d’un grand hôtel à un prix dérisoire ? C’est ici qu’il faut vous rendre ! Janith, un jeune homme de 25 ans, gère deux chambres derrière sa maison et clairement : tout était parfait. La chambre était bien décorée, propre, avec vue sur la jungle. Janith a organisé notre safari, nous a préparé un délicieux rice and curry et nous a conduit jusqu’à Weligama avec son propre véhicule (trajet de 2h), un grand merci à lui !

Quels sont les meilleurs restaurants dans lesquels tu es allée ?

Sincèrement, je n’ai eu aucune déception sur le plan culinaire alors, je vais tenter de vous lister tous les restaurants que j’ai pu retenir :

À Kandy

  • Buono Cafe pour une bonne pause dans un lieu cosy au coeur d’une ville bruyante. J’ai testé les avocado toasts, les wraps au poulet et le brownie : très bon !

À Ella

  • 98 Acres Resort and Restaurant pour faire un break sur le chemin du 9 Arch Bridge. J’y ai gouté les samosas, le club sandwich et le thé glacé, un délice !
  • Matey Hut, un restaurant qui ne paye pas de mine mais devant lequel tout le monde fait la queue ! C’est un restaurant familial qui propose plein de plats locaux. J’y ai gouté le Kottu au poulet, exquis !
  • Cafe Chill pour diner après une longue randonnée. Vous avez des choix de bières, des plats européens ou sri lankais. J’ai opté pour une soupe de concombre au lait de coco, un plat léger après tous les rice and currys dégustés au cours du séjour. Nous y sommes revenus trois fois !

À Uda Walawe

  • Common Rose, un restaurant familial qui propose des plats locaux. On a testé le buffet avec le meilleur dhaal de lentilles ainsi qu’un poulet biriyani. Très bon !

À Weligama

  • Moochie, c’est notre coup de coeur du séjour. C’est un restaurant à l’abris du bruit de la ville. On entre dans une cours verdoyante, on s’installe à table et on y déguste un bowl bien frais. J’y ai pris un bowl composé de falafels, de chou rouge, de vermicelles de riz, de carottes, concombres, bref… tout un tas de délicieuses choses. 
  • Hangten Rooftop. Ce lieu a été notre spot pour les petits-déjeuner, les déjeuners et diners. Pourquoi ? C’est en face de la mer, la vue est imprenable et c’est super bon ! Montez en haut du bâtiment, commandez des coconut pancakes le matin, un bon burger le soir et dégustez ! 
  • Rise pour une pause italienne après de nombreux plats épicés, ça fait du bien ! Nous avons dégusté deux pizzas délicieuses !
  • Nomad Cafe & Boutique pour une pause saine et rafraîchissante après le cours de surf. Au menu, un bowl composé de tofu, de riz et de légumes. Un délice !

À Galle

  • Cafe 82 pour déguster une glace vegan en compagnie d’une dame des plus souriantes et accueillantes. Nous avons découvert ce lieu par hasard et nous n’avons pas été déçus. Un conseil, dégustez la glace à la cannelle : un délice !

À Hikkaduwa

  • Steffi’s Mandala à Hikkaduwa pour manger les pieds dans le sable. On y mange des plats occidentaux délicieux ! 

Bien sûr, la meilleure expérience culinaire restera mon dîner au sein de la famille de Ramesha mais ça, je ne peux malheureusement pas vous donner l’adresse ! 

Comment t’es-tu déplacée dans le pays ?

Si le Sri Lanka est un pays relativement petit, les trajets deviennent vite très longs ! Au cours du voyage, j’ai donc opté pour le chauffeur privé/ taxi, le tuk-tuk, le train, le scooter et mes pieds ! Après avoir tenté toutes ces méthodes, j’ai quelques conseils pratiques à vous livrer :

1. Négociez

TOUT est négociable. Lorsque vous commanderez un transport, le chauffeur vous annoncera un prix en fonction de votre tête, tout simplement parce que vous êtes un touriste alors à vous de négocier. Ne vous inquiétez pas, c’est tout à fait normal et personne ne vous jugera de le faire. Faites parler vos talents de négociateur !

2. Achetez une carte SIM locale

Prenez une carte SIM locale pour noter le numéro des chauffeurs ou commander via des applications, ça vous facilitera la vie et surtout, ça ne coûte pas grand chose : 12$ pour 10G chez Mobitel, agence disponible à l’aéroport. 

3. Évitez les bus

Evitez les bus ! Au cours de votre voyage, vous croiserez des bus bleus et rouges. A première vue, ça peut paraître être une bonne option car ce n’est pas cher mais… à vous de voir si vous voulez vivre des sensations fortes. Les bus sont dangereux et les locaux le disent eux-mêmes. Ils roulent vite, ils doublent sans arrêt et dangereusement. Après, ça peut aussi être une expérience… à vous d’en décider !

4. Utilisez Uber et PickMe

Vous n’avez pas envie de courir après les tuk-tuk et avez un petit budget ? Optez pour les applications mobiles de transport. Téléchargez Uber ou PickMe. PickMe est une app locale de transports qui vous permettra de réserver des tuk-tuk ou voitures privées à des prix dérisoires. Après, c’est à double tranchant. Autant à Weligama, ça a très bien fonctionné, autant à Kandy, les chauffeurs nous appelaient, ne parlaient pas anglais et ne savaient pas utiliser Google Maps. Mais franchement, quand ça fonctionne, c’est super pratique !

As-tu envoyé une carte personnalisée du Sri Lanka ?

Quelle question ! Bien sûr et j’en ai d’ailleurs envoyé à plusieurs membres de la famille. L’une est bien colorée et indique où se situe cette magnifique île, la seconde est illustrée d’éléphants,  l’animal symbole de notre voyage.

Un dernier mot pour résumer ce voyage ?

Je partais avec quelques a priori car je ne connaissais pas du tout le pays et j’en suis revenue plus qu’heureuse. Je n’ai JAMAIS été déçue au cours du voyage. Les habitants sont vraiment gentils et bienveillants. Si vous avez besoin d’aide, il y aura toujours quelqu’un pour vous aider. J’ai trouvé le pays moins pollué que d’autres pays d’Asie, j’ai adoré les paysages et les activités extrêmement variées. Enfin, la nourriture était excellente ! Ce voyage était une réussite !