fbpx
Montgolfières en Cappadoce, Turquie
Fizzer Life

Remote – Claire a posé ses valises en Turquie

Claire, Responsable Communication chez Fizzer a débuté sa nouvelle vie de nomade digitale, le mode de vie adopté par Jimmy et Hugo. Elle voyage en continu tout au long de l’année et c’est donc l’occasion pour nous de nous glisser dans sa valise. Après un voyage de trois mois à Bali et une étape à Berlin, Claire a posé ses bagages en Turquie et plus précisément en Cappadoce, aux sources thermales de Pammukale et à Antalya. Envie de découvrir cette destination à ses côtés ? Suivez-nous, elle vous raconte tout et vous livre ses meilleurs conseils !

👉 Envie d’en découvrir plus sur la vie de Digital Nomad menée par Claire et les destinations testées ? Découvrez toutes ses aventures sur son blog : https://passtofreedom.com/

Pourquoi cette destination ?

J’ai découvert la Turquie et en particulier la Cappadoce grâce à Instagram avec ses fameuses photos de montgolfières au lever du soleil. J’ai ensuite réalisé en faisant des recherches qu’il y avait beaucoup d’autres endroits sublimes comme les sources thermales de Pamukkale. J’apprécie particulièrement les voyages où les paysages et activités sont diversifiés. De plus, je cherche la plupart du temps des destinations au soleil et où la vie ne coûte pas cher. La Turquie est une destination parfaite pour cela !

Combien de temps y es-tu restée ?

Environ 3 semaines. Je suis partie sans billet retour comme presque toujours depuis que j’ai débuté ma vie de Nomade Digitale. Travailler en remote me donne la chance de pouvoir improviser et prolonger mon séjour si besoin ou bien partir vers une autre destination lorsque je le souhaite. Cependant, la plupart des voyageurs en vacances ne restent que 2 jours à Gorëme en Cappadoce et 1 jour à Pammukkale, en faisant des excursions à la journée.

Que nous conseilles-tu de visiter/ de faire ?

Mon coup de coeur est indéniablement la Cappadoce ! L’endroit principal de cette région où sont concentrées les activités est la ville de Gorëme. C’est ici que se trouvent les départs en montgolfière, de nombreuses vallées où faire de belles randonnées (Love Valley, Rose Valley, Red Valley…), plusieurs vestiges anciens à visiter, des arts locaux… L’ambiance est unique et la ville, malgré l’affluence de touristes du monde entier, reste familiale et chaleureuse. Les prix sont de plus très abordables. De plus, les restaurants beaucoup moins chers que dans des grandes villes comme Antalya par exemple où je viens d’arriver.

En Cappadoce, je vous conseille en particulier d’aller voir les montgolfières du lieu où celles-ci décollent. Il est en effet possible de voir les montgolfières de partout. Je les voyais par exemple très bien depuis mon hôtel ou bien depuis le fameux Sunset Point. Cependant, les voir décoller permet de les observer au plus près et les jeux de couleurs entre les flammes du ballon et le ciel rosé sont magnifiques.

La vie commence tôt en Cappadoce. Il faut se lever vers 4h45 du matin pour arriver à temps sur les lieux. Le spectacle ne dure que quelques minutes avant que les montgolfières se soient déjà éloignées vers d’autres horizons. Les cars de touristes partent ainsi en précipitation vers les vallées afin de suivre les montgolfières et saisir d’autres points de vue desquels les observer au mieux. Je ne suis pas monté à l’intérieur car j’ai le vertige. D’après les vidéos de mes amis la vue est époustouflante.

Quels sont les hébergements que tu nous recommandes ?

Hôtel à Goreme pour travailler en remote

Je suis resté au Shoestring Cave House Hotel et c’était incroyable ! Je voyage généralement en couple et une chambre double revient donc très peu cher par personne. Exceptionnellement, j’ai voyagé seule. J’ai donc préféré prendre une auberge pour rencontrer du monde. Le bon plan c’est que cet hôtel possède une chambre dortoir de 16 lits et le reste sont des chambres privées. Du coup, nous avions tous accès au buffet gigantesque du petit déjeuner, à la terrasse du rooftop et la piscine (une des rares de la ville, très appréciable avec les 32 degrés quotidiens).

Un lit en dortoir coûtait 14,5€. Vous trouverez autrement des dortoirs à partir de 7€ dans la ville. Il faut compter au minimum 18€ pour une chambre simple. La plupart des hébergements ici sont appelés des Caves Hotels car ils sont construits dans la pierre au milieu des rochers. Quel que soit votre choix d’hébergement, je vous recommande d’en choisir un de ce style, exotisme et dépaysement garantis.

Quels restaurants nous conseilles-tu ?

Thé noir de Turquie

Dans tous les cas vous mangerez très bien et pour un petit budget. Il faut compter environ 40Tl pour un plat soit moins de 7€, les kebabs coûtent seulement 12Tl (moins de 2€). Je n’ai pas vraiment eu de déception niveau restaurants. Mes coups de coeur étaient donc davantage liés à l’ambiance et au service, qui est de manière générale exceptionnel en Turquie :

Silk Road : J’ai testé les fameuses potery, des pots en argile dans lesquels sont cuits la viande ou les légumes. Le serveur viendra l’ouvrir d’un coup de marteau devant vous et vous découvrirez votre plat fumant prêt à être dégusté.

Soffy’s Kitchen : Terrasse magnifique, on dirait à première vue un restaurant chic mais en réalité les prix sont identiques aux restaurants locaux. Les serveurs viendront remplir votre verre d’eau à peine vide gratuitement (en général l’eau est payante en Turquie) et m’ont offert une assiette de pastèque fraiche en dessert.

Cappadocia Pide House : Les plats sont délicieux et un thé vous est offert à la fin du repas. Un des meilleurs que j’ai bu. Je me suis découverte une passion pour le thé à la pomme, très commun en Turquie. Il faut savoir que le thé (cay) est presque une religion ici. Tout le monde en boit à longueur de journée. Si vous vous rendez dans une agence touristique ou un magasin, il est très probable que le vendeur vous en propose un rapidement.

Eh oui, le remote apporte avec lui son lot d’avantages dont celui de pouvoir travailler d’où bon nous semble. Le témoignage de Claire vous a plu et vous souhaitez maintenant partir à la découverte de la Turquie ? (oui, nous aussi on a envie d’y aller !) Si vous en avez l’occasion, envoyez à vos proches (ou chez nous) vos plus belles photos par carte postale ! D’ailleurs, Fizzer a sorti pour l’occasion des cartes de Turquie ! Il ne vous reste plus qu’à y aller !