fbpx
Gravure du Phare d'Alexandrie 7 merveilles du monde antique
Carnet de voyage

Quelles sont les 7 merveilles du monde antique ?

Au cours de vos voyages, peut-être avez-vous déjà eu la chance de voir l’une des 7 merveilles du monde moderne, comme le Machu Picchu ou encore le Taj Mahal. Mais saviez-vous qu’il existait une liste de merveilles bien antérieure à celle-ci ? Il s’agit des 7 merveilles du monde antique : 7 constructions extraordinaires créées par l’Homme. Si l’on ne sait pas bien comment cette liste a été établie, tout le monde s’accorde en revanche sur les merveilles qui la composent. Parmi elles, seule la pyramide de Khéops demeure aujourd’hui. Qui sont les 6 autres œuvres monumentales de la liste ? Pourquoi les considère-t-on comme des merveilles ? Réponses ci-dessous. 

La pyramide de Khéops 

Voici la seule des 7 merveilles du monde antique à faire toujours partie du monde actuel. Son prestige, la pyramide de Khéops ne l’a pas volé. Il s’agit de la plus ancienne merveille ainsi que de la plus grande pyramide du monde. Ses mensurations ? 230 mètres de côté, 137 mètres de hauteur (146 initialement !) et 500 000 tonnes, rien que ça ! Elle fut construite vers 2560 avant Jésus-Christ, à Gizeh (près du Caire) en tant que tombeau du roi Khéops. Autant dire que le budget pompes funèbres n’était pas le même à l’époque. Le mystère autour de sa construction est tel que certain·e·s lui attribuent même des origines extra-terrestres ! A défaut d’en vérifier les origines, ce que vous pouvez à coup sûr vérifier de vos propres yeux, c’est son existence. Pour cela, rendez-vous en Egypte !

Pyramide de Kheops 7 merveilles du monde antique

Les Jardins suspendus de Babylone

Un nom poétique digne des romans les plus enchanteurs… et pourtant, les Jardins suspendus de Babylone ont bel et bien été décrits par les voyageurs antiques. Ils auraient été construits au 6ème siècle avant Jésus-Christ, à Babylone en Mésopotamie, l’emplacement actuel de l’Irak. Comme leur nom l’indique, il s’agit de jardins organisés en terrasses. Cela donne ainsi l’impression d’être chacune suspendue au-dessus de la précédente. Le commanditaire de cette œuvre serait le roi Nabuchodonosor II. Il l’aurait érigée pour rappeler à son épouse la végétation luxuriante de sa terre natale. En effet, les Jardins suspendus de Babylone étaient réputés pour leur système d’irrigation hors-pair grâce auquel ils restaient foisonnants malgré la sècheresse du pays.

Jardins suspendus de Babylone

La statue de Zeus

Aussi connue sous le nom de « statue chryséléphantine de Zeus », du grec « chrysós » signifiant « or » et « elephántinos », « en ivoire ». C’est dans ces nobles matériaux qu’aurait été construite la statue de Zeus, à Olympie, au 5ème siècle avant notre ère. Ce mastodonte de 12 mètres de haut à l’effigie du dieu grec sur son trône a malheureusement été détruit dans un incendie au 5ème siècle de notre ère, ne laissant aucune copie. De quoi rajouter au mystère d’une œuvre qui faisait en son temps la grande fierté de son pays !

Statue de Zeus a Olympie

Le temple d’Artémis

Direction cette fois la Turquie actuelle. C’est ici que fut érigé à Ephèse, entre le 6ème et 5ème siècle avant notre ère, le temple d’Artémis. Son envergure plus qu’imposante (137 mètres de longueur et 71 mètres de largeur), ainsi que ses splendides décorations seraient les raisons de l’engouement pour ce temple, dédié à la déesse de la nature et de la chasse. Il était d’ailleurs à l’époque décrit comme le plus grand temple dédié à Artemis ; son architecture a, elle, été comparée à celle du Parthénon d’Athènes. Encore une merveille qui a tragiquement disparu dans les flammes, au grand dam de tous les amoureux·se·s de l’Histoire.

Temple d'Artemis a Ephese

Le mausolée d’Halicarnasse

Restons dans l’actuelle Turquie, cette fois au 4ème siècle avant Jésus-Christ. C’est plus précisément dans la ville d’Halicarnasse (aujourd’hui Bodrum) que le mausolée vit le jour. Mais on connaît également la cinquième merveille du monde sous le nom de « tombeau de Mausole ». Eh oui vous l’aurez compris : le mot mausolée vient du nom de Mausole, un gouverneur de Carie (région de l’époque). C’est ainsi que l’on nomme tout tombeau de grande dimension. En effet, celui de Mausole, c’était pas de la gnognote ! Il mesurait environ 50 mètres de hauteur. Il était flanqué de 36 colonnes, au-dessus desquelles trônait fièrement un char avec Mausole et son épouse. 

Tombeau de Mausole Halicarnasse 7 merveilles du monde antique

Le colosse de Rhodes

Retour en Grèce, sur la plus grande île du Dodécanèse, Rhodes, qui existe encore aujourd’hui. C’est à l’entrée de son port, selon les témoignages écrits, que se trouvait la gigantesque statue du colosse de Rhodes. Elle fut édifiée au 3ème siècle avant notre ère. Ce géant de bronze de 30 mètres de haut représentait le dieu du soleil, Hélios. Pour la petite anecdote : les bateaux passaient entre ses jambes écartées pour rentrer dans la ville. Mais le colosse périt malheureusement dans un tremblement de terre, sans laisser de trace derrière lui.

Colosse de Rhodes en Grece

Le phare d’Alexandrie

Vous le connaissiez de la célèbre chanson de Claude François, mais saviez-vous qu’il s’agissait aussi de la 7ème merveille du monde antique ? Datant du 3ème siècle avant Jésus-Christ, c’est sur l’île de Pharos, au large d’Alexandrie, que se dressait la structure haute de plus de 100 mètres, destinée à guider les marins. L’île n’a pas perduré mais elle a laissé derrière elle le mot « phare ». Quant au phare d’Alexandrie, s’il a au fil des siècles chaviré comme les papillons de [sa] jeunesse, il aura été la merveille à avoir subsisté le plus longtemps. Son existence est en effet attestée jusqu’en 1303 !

Gravure du Phare d'Alexandrie 7 merveilles du monde antique

A défaut de pouvoir visiter les 7 merveilles du monde antique qui ne persistent que dans nos écrits, hormis la pyramide de Khéops, vous pouvez visiter les terres où elles ont été autrefois érigées. Rendez-vous en Grèce, en Turquie, en Egypte ou en Irak pour admirer les vestiges de ces sites qui ont inspiré tant de récits. L’occasion de faire un plein de culture, tout en visitant de sublimes pays qui, eux, ont traversé les siècles. Immortalisez ces lieux en photo et envoyez-les par carte postale à vos proches pour leur faire partager votre aventure !