fbpx
Legende de la bete du Gevaudan en Occitanie
Stories

[Légende Française] La Bête du Gévaudan : mythe ou réalité ?

La figure du loup peuple, depuis la nuit des temps, notre réalité comme notre imaginaire collectif. Domestiqué lors de la Préhistoire, le Canis lupus devient le chien, meilleur ami de l’homme. Il coexiste alors avec le loup, animal sauvage par excellence, à la fois redouté et adulé des Anciens. Si ce dernier est tantôt une figure mythologique vénérée (comme la Louve de Rome), il a aussi longtemps été vu comme un véritable fléau pour l’Homme. Le loup est persona non grata dans la fiction, où il est l’éternelle figure du Mal des contes de fées et autres récits fantastiques. Mais il fait aussi l’objet de haine dans la vie réelle, comme en témoigne l’indignation des bergers suite à son retour en France depuis les années 90. Son augmentation récente en Occitanie rappelle aujourd’hui à notre mémoire l’une des légendes lupines les plus fascinantes qui soit : celle de la Bête du Gévaudan. Zoom sur un mythe d’Occitanie, région de la semaine chez Fizzer. 🔎

Une peur bien réelle 🐺

Gravure de la bete du gevaudan

Enfant, en camping ou lors d’une lecture au coin du feu, vous avez peut-être entendu vos parents et grands-parents vous raconter l’effroyable récit de la Bête du Gévaudan. Son histoire farfelue provient pourtant de faits bien réels qui ont saisi d’horreur toute la France lors de la deuxième moitié du 18ème siècle.

Entre 1764 et 1767, un mal particulièrement féroce sévit dans la France de Louis XV. Petit à petit, une série d’attaques est reportée dans le Gévaudan, qui correspond approximativement à l’actuelle Lozère. Bien que la présence et la menace du loup soient avérées dans les campagnes françaises depuis toujours, les attaques du Gévaudan prennent rapidement une ampleur inédite.

On attribue pas moins d’une centaine d’attaques à cette bête immonde, qui rôderait dans les forêts du Gévaudan. Si la cause de ces actes odieux n’est pas connue, ces derniers n’en font pas moins froid dans le dos. Progressivement, de plus en plus de meurtres barbares, notamment de jeunes filles ou d’enfants, sont reportés. La signature de la Bête est toujours la même : une attaque sauvage et mortelle au niveau de la gorge. À tel point que l’affaire remonte jusqu’au roi qui devra traiter ce qui est devenu une véritable affaire d’État. Au-delà des faits, la violence inexpliquée des meurtres laisse place à l’imagination et les récits fantasmés à propos de l’animal vont bon train.

Objet de toutes les fictions 🔮

Lorsqu’un phénomène dépasse le simple fait divers et devient une cause nationale, il est rare que l’imaginaire collectif ne finisse par le détourner. L’opinion populaire, particulièrement émue par les assassinats de deux jeunes femmes, s’empare alors du fait d’actualité pour en faire un véritable mythe.

Des théories sur la Bête, toutes plus saugrenues les unes que les autres, commencent alors à se faire entendre partout sur le territoire. Jusqu’à ce que la Bête soit enfin abattue par des hommes du roi. Mais elle semble à chaque fois resurgir d’entre les morts pour continuer à tuer. Une question se pose alors. Qui est vraiment la Bête du Gévaudan ? S’agit-il d’une seule ou de plusieurs créatures ? A-t-on affaire à un animal, à un monstre ou même à un homme ?

Il faudra finalement attendre 1767 pour que la Bête semble bel et bien anéantie. Pourtant, sa disparation n’entraînera pas la mort de la légende et la Bête continuera de hanter l’imaginaire collectif jusque nos jours. Sa représentation dans les journaux de l’époque d’une bête hirsute mi-loup mi-ours traversera les siècles et laissera la question de sa véritable nature non élucidée. Châtiment divin ? Créature surnaturelle ? Ou encore tueur en série ?

Aujourd’hui la légende de la Bête du Gévaudan reste un mystère. Cet été, que diriez-vous de partir sur ses traces en Occitanie ? La région a su entretenir son mythe notamment via des sculptures à l’effigie de la Bête. À découvrir dans les villes d’Aumont-Aubrac, Marjevols ou encore du Malzieu-Ville. Si vous aimez les loups, pourquoi ne pas visiter le Parc à Loups du Gévaudan ? Ce parc visant à réhabiliter l’image du loup en France fera le bonheur des petits et grands. N’oubliez pas d’immortaliser votre voyage, pourquoi pas avec une carte postale Occitanie ! 🌞