fbpx
Chouette symbole de la ville de Dijon
Stories

[Légende Française] La Chouette de Dijon exauce vos vœux les plus précieux

Cette semaine, Fizzer vous a fait découvrir la région Bourgogne-Franche-Comté en long, en large et en travers. On vous a parlé architecture, vignobles ou encore parcs naturels. Mais pour clore ce chapitre bourguignon en beauté, il nous manque une petite légende comme on les aime ! Pour cela, direction l’église Notre-Dame de Dijon où se trouve une bien jolie et mystérieuse sculpture : la chouette de Dijon. Fizzer vous emmène à la découverte de ce drôle d’oiseau au cœur de l’histoire de la ville.

Une sculpture ancestrale 🔨

Dijon Eglise Notre-Dame de Dijon

©Stéphane Marie

Approchez, approchez ! Notre légendaire animal n’est pas plus grand qu’une main ; il vous sera donc impossible de l’apercevoir voir de loin. Pour y voir plus clair, rendez-vous au 11 rue de la Chouette (pratique !). La sculpture se trouve sur l’un des contreforts situé sur le côté de l’église et non sur sa façade principale. Ça y est, vous la voyez ? Le récit peut alors commencer !

Retour plusieurs siècles en arrière donc pour percer le mystère des origines de la chouette. Si l’église où elle se trouve date du 13ème siècle, la sculpture n’aurait, pour sa part, été ajoutée qu’au 15ème siècle. Elle a par la suite donné son nom à la rue où elle se situe. Mais d’où nous vient donc cet insolite ovipare taillé dans la pierre ?

Aujourd’hui encore, l’énigme du sculpteur de la chouette persiste. S’agit-il de l’œuvre d’un M. Chouet doté d’un fin sens de l’humour ? Serait-ce un hommage à Athéna/Minerve, déesse de la sagesse ? Toutes ces interrogations ont même remis en question la nature de la chouette. Il pourrait donc s’agir d’un hibou, à en croire les pointes sur sa tête rappelant des aigrettes. Certains y voient la représentation d’un hibou grand-duc, hommage aux Ducs de Bourgogne, dont la capitale était Dijon. Mystère.

La chouchou(et)te des Dijonnais 🦉

©Congrès PHR 24

Si autant de questions entourent la chouette de Dijon, une certitude demeure : les Dijonnais portent l’oiseau dans leur cœur. La symbolique associée à sa sculpture en fait presque un objet de pèlerinage.

En effet, pour les locaux et les visiteurs, la toucher porterait chance, un peu comme le pied de Saint-Pierre, à Rome. Mais attention, pas n’importe comment, il faut la caresser dans les règles de l’art : avec la main gauche, en gardant la main droite sur le cœur. D’ailleurs, la chouette victime de son succès a vu ses contours se polir progressivement au fil du temps. Il faut alors faire preuve d’un peu d’imagination aujourd’hui pour imaginer ce à quoi elle ressemblait à l’époque.

La qualité de porte-bonheur de notre animal remonterait au 17ème siècle. La légende urbaine veut, qu’à l’époque, un fantôme hantait l’église Notre-Dame de Dijon. Notre petit oiseau prit alors dans l’imaginaire collectif la place de protecteur contre les mauvais esprits. Malheureusement, sa protection ne suffit pas à arrêter un malfaiteur qui porta un coup à la chouette en 2001. Fort heureusement, celle-ci a aujourd’hui été réparée !

Le Parcours de la Chouette 📍

La symbolique de la chouette est telle à Dijon qu’un parcours touristique lui a même été dédié : le Parcours de la Chouette. Cet itinéraire, balisé par 1600 plaques dorées gravées d’une chouette, comporte 22 étapes.

Le parcours comprend bien sûr la chouette de Dijon ainsi que d’autres repères majeurs de la ville aux cent clochers. Parmi eux, on compte notamment le palais des Ducs de Bourgogne, l’église Saint-Michel ou encore le Grand Théâtre, classés monuments historiques. Mais on trouve aussi sur ce chouette itinéraire boutiques, musées ou encore restaurants.

Alors, si vous êtes de passage à Dijon prochainement, ne manquez pas l’arrêt au 11 rue de la Chouette pour faire votre propre vœu. Et pourquoi ne pas immortaliser ce moment avec une jolie photo ? Grâce à celle-ci, vous pourrez créer votre propre carte postale de Dijon et l’envoyer à tous vos proches. Chouette alors !