fbpx
Lyderic et Phinaert geants de Lille
Carnet de voyage

[Légende Française] Lydéric et Phynaert : Lille, la ville des géants

Impossible de vous parler des Hauts-de-France, région de la semaine chez Fizzer, sans s’attarder sur leur chef-lieu, la ville de Lille. La capitale des Flandres rayonne par son dynamisme, son patrimoine culturel et son architecture hétéroclite. Mais connaissez-vous son histoire ? Cité de commerce et d’industrie, située à la croisée des chemins entre l’Europe du nord et le reste de la France, Lille fut fréquemment assiégée au cours de son histoire. Aujourd’hui, ces différentes influences flamandes, bourguignonnes ou encore espagnoles font sa force et ont laissé à la ville un héritage d’une grande richesse. Pour vous imprégner de son histoire, Fizzer vous propose de commencer par le commencement. Retour sur la légende des géants de Lille, à l’origine de la création de la ville. 🔎

Les fondations de la légende 🧱

Si l’on s’en tient à l’Histoire stricto sensu, les origines de Lille remontent aux alentours du 10ème siècle. Son nom, issu de l’ancien français l’isle provenant lui-même du latin insula, reflète sa situation géographique de l’époque sur un marécage. Mais c’est l’aspect légendaire de Lille qui nous intéresse aujourd’hui.

Pour revenir à la naissance du mythe des géants de Lille, il faut alors remonter encore un peu en arrière, en l’an 620. À l’époque, la carte de la France ne ressemble pas du tout à celle d’aujourd’hui. Le territoire est divisé en royaumes, duchés et autres comtés que se partagent les nobles. Parmi ce beau monde, on vous présente Salvaert, prince bourguignon et sa femme Ermengaert (sympa comme prénom, avouez-le), alors enceinte. En chemin vers le royaume d’Angleterre, ils traversent les Flandres et tombent dans une embuscade dans le Bois-Sans-Mercy (avec un nom pareil en même temps !). Cette vile machination n’est autre que l’œuvre du terrible seigneur Phinaert.

Phinaert tue le prince et ses hommes mais Ermengaert parvient à s’échapper et à se réfugier dans les bois. Elle y accouche d’un petit garçon qui est ensuite recueilli par un ermite, Lydéric, peu avant d’être emprisonnée par Phinaert. L’ermite élève alors le garçon et le prénomme comme lui-même, Lydéric, en toute originalité ! À l’âge adulte, l’ermite lui révèle la terrible tragédie qui a marqué sa naissance. Pris d’une soif de vengeance, Lydéric décide de se rendre à la cour du roi Dagobert (oui, le fameux). C’est là qu’il provoque Phinaert en duel et venge enfin ses parents. Phinaert meurt, ses terres reviennent à Lydéric qui y fonde la cité de Lille. Bref, tout est bien qui finit bien dans le meilleur des mondes possibles.

Les géants de Lille, symboles du Nord 👥

L’histoire de Phinaert et Lydéric dépasse le simple conte. Ces deux personnages sont encore aujourd’hui profondément ancrés dans la culture lilloise. Leurs représentations perdurent à travers des sculptures, comme au pied du beffroi de Lille, mais aussi de grandioses parades de géants.

Pour les comprendre, il nous faut revenir sur la figure du géant. Il ne s’agit pas ici du géant comme figure fantastique, à l’instar du cyclope ou encore de l’ogre, mais du géant comme effigie. Ces immenses mannequins représentant des personnages légendaires, historiques ou encore bibliques, sont étroitement liés à la culture locale.

Typiques du Nord de la France et de la Belgique, les géants défilent à travers les villes lors de joyeuses processions. Précieux héritage de la région, ils ont d’ailleurs rejoint en 2008 le patrimoine culturel immatériel de l’humanité. De nombreuses villes comme Douai, Bruxelles ou encore Boulogne-sur-Mer possèdent elles aussi leurs propres géants.

À Lille, les stars du show sont bien sûr Lydéric et Phinaert. À travers les siècles, ces mastodontes de plusieurs mètres de haut continuent de faire leurs apparitions dans les parades de la ville. Aujourd’hui encore la tradition de ces processions se perpétue lors de la célèbre Braderie de Lille. Comme le bon et le mauvais larron, les géants de Lille défilent côte à côte, fiers vestiges d’un patrimoine culturel encore très présent.

Toutes ces histoires de géants ont attisé votre curiosité ? Pourquoi ne pas mettre le cap sur Lille pour votre prochaine escapade en France ? Un bon point de départ pour visiter les Hauts-de-France et prendre de superbes photos à transformer en carte postale de votre séjour. Une virée qui s’annonce haute en couleurs 🎨 !