fbpx
Route des vins de Bourgogne de Beaune à Santenay
Carnet de voyage

Route des Vins de Bourgogne : 5 étapes incontournables

La réputation des vins français n’est plus à faire. Les vignobles de l’Hexagone font vibrer les palais à travers le monde et attirent une foultitude de visiteurs chaque année. Chacun son vignoble de prédilection : Bordeaux, Beaujolais, Champagne ou encore Bourgogne. Cette dernière région possède l’une des plus anciennes et plus prisées routes des vins de France : la route des Grands Crus. Un itinéraire qui sillonne le vignoble bourguignon au gré de splendides paysages et pittoresques villages viticoles. Et quelle meilleure période que les vendanges pour pratiquer l’œnotourisme ? Alors, prêt à explorer la route des vins Bourgogne lors de vos prochaines vacances en Bourgogne-Franche-Comté ? Fizzer vous résume les 5 étapes incontournables du voyage. 🍷🍇

1. Dijon, pour le plaisir des yeux

On commence ce top des « Champs Élysées de la Bourgogne » avec Dijon, la capitale de la région. Car si Dijon évoque avant tout la moutarde, la ville est également la porte d’entrée vers la route des Grands Crus. Cette cité pluriséculaire est une étape incontournable d’un séjour en Bourgogne.

On visite la Cité des Ducs notamment pour son patrimoine architectural : entre maisons médiévales, façades à colombages et somptueux monuments. Parmi eux, le Palais des Ducs de Bourgogne, un ensemble architectural ducal datant du 14ème siècle, qui est aujourd’hui l’emplacement de la Mairie de Dijon et du musée des beaux-arts de Dijon.

À présent, ouvrez grand vos papilles ; direction votre premier stop œnologique, non loin de Dijon ! Marsannay-la-Côte est un joli village connu pour l’appellation Marsannay, rare car regroupant les trois couleurs : blanc, rouge et rosé. À déguster notamment au Château de Marsennay.

2. Nuits-Saint-Georges

La route des vins Bourgogne continue avec la commune de Nuits-Saint-Georges. C’est elle qui a donné son nom au vignoble Côte de Nuits, premier tronçon de la route des Grands Crus. Ce charmant village, connu pour son beffroi a été notamment visité par François Ier et Napoléon. On y trouve aussi des musées interactifs comme l’Imaginarium ou le Cassissium, dédié au cassis, l’« or noir de la Bourgogne ».

Mais le prestige de Nuits-Saint-Georges vient surtout du Château du Clos de Vougeot. Cette propriété du 12ème siècle est aujourd’hui le siège de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin. Cette confrérie œuvre depuis 1934 à la promotion des vins de Bourgogne, notamment via de prestigieux évènements. On y trouve encore une cuverie et des pressoirs du Moyen-Âge que l’on peut encore visiter. Si la confrérie ne produit pas de vin, le vignoble du clos est divisé en plus de 80 propriétaires qui se feront une joie de vous faire déguster leur cru, comme le Caveau Moillard.

3. Beaune

On ne présente plus la ville de Beaune, cette cité fortifiée de la Côte-D’Or, considérée comme la capitale des vins de Bourgogne. Le lieu le plus emblématique de la ville : ses célèbres Hospices aux étincelants toits de tuile vernissée de Bourgogne. Cet ancien hôtel-Dieu abrite aujourd’hui le musée de l’Hôtel-Dieu et la vente aux enchères des vins des Hospices de Beaune, le 3ème dimanche de novembre.

Envie d’en apprendre plus sur le vin de la région ? Rendez-vous à quelques pas de là, au musée du Vin de Bourgogne situé dans l’ancien hôtel des Ducs de Bourgogne, un palais du 14ème siècle classé monument historique. Envie de goûter une autre spécialité emblématique de la région ? Direction la Moutarderie Fallot, temple de la moutarde de Bourgogne.   

Question vignes, on vous recommande la visite du Domaine Chanson, l’une des plus prestigieuses maisons de Bourgogne ainsi que du Château de Pommard, une superbe propriété dont la cave contient pas moins de 300 000 bouteilles d’une appellation historique, très appréciée par Flaubert en son temps.

4. Chassagne-Montrachet

Notre périple sur la route des vins Bourgogne continue le long de la Côte de Beaune. Bienvenue au village de Chassagne-Montrachet, un autre petit joyau niché entre les coteaux couverts de vignes.

Premier arrêt, le domaine Famille Picard, où les vignerons se succèdent de génération en génération. Rendez-vous dans un somptueux château reconstruit après la Révolution. Vous pourrez y visiter des caves du 14ème siècle et déguster de délicieux Chassagne Montrachet.

Après cela, reprenez de plus belle votre périple œnologique et dirigez-vous vers le domaine Bader-Mimeur. Sa particularité ? La famille Bader-Mimeur possède 98% du vignoble historique du Château de Chassagne-Montrachet.

5. Santenay

Dernier stop de notre road trip sur la route des Grands Crus : Santenay. Cette ville marque la fin de la célèbre route des vins. On y trouve notamment le désuet moulin à vent Sorine. Une visite qui ravira les petits et les grands.

Et enfin ne manquez pas le Château de Santenay, l’un des plus grands domaines de la région. Cette demeure, aux toits rappelant les auspices de Beaune, fut notamment celle de Philippe le Hardi, l’un des célèbres Ducs de Bourgogne. L’occasion de faire une ou plusieurs dégustations des meilleurs crus du vignoble.

Pendant ce road trip de caractère sur la route des vins Bourgogne, c’est tous vos sens qui seront stimulés. Entre visites et dégustations, vous pourrez immortaliser votre séjour de superbes photos de vous dans les vignes ou dans les charmants villages. Pourquoi ne pas les transformer en cartes postales à envoyer à vos amis et à votre famille ? Un coucou ensoleillé comme les vignes de Bourgogne ! 🌞