fbpx
discours pendant un mariage
Tips

Comment écrire un discours de mariage qui marquera les esprits ?

Le grand jour approche ! L’heure de vous dire oui pour la vie est imminente. Salle, traiteur, musique, tout est en place mais il manque encore quelque chose : le discours de mariage ! Un moment particulièrement émouvant qui rajoutera ce petit plus à votre journée de noces. Et le mieux dans tout ça, c’est l’un des seuls éléments gratuits du mariage ! Oui, mais qui pour le prononcer ? Il n’y a pas de règle, si ce n’est que l’orateur soit à l’aise avec le fait de faire un discours. Celui-ci peut donc être fait par les mariés, les témoins ou encore des amis proches ou membres de la famille. L’autre question concernant le discours est : quand ? De nouveau, c’est selon votre feeling : après l’église, pendant le repas ou encore pendant le mariage laïque. Il n’y a pas de bon ou de mauvais moment. Alors, comment écrire votre discours de mariage ? 

A qui vous adressez-vous ?

groupe a un mariage laïque

L’important dans tout discours est de définir sa cible. Bien sûr, il ne s’agit pas là d’une allocution présidentielle, mais tout de même, votre discours doit être réfléchi si vous voulez qu’il fasse son petit effet. 

Si je suis l’un des mariés

Si vous êtes l’un des mariés, votre cible est votre moitié ainsi que vos invités. Vous pouvez donc, entre autres, en profiter pour leur exprimer votre gratitude d’être tous présents et re-déclarer votre flamme à votre moitié. Faites en sorte que votre discours soit compréhensible par tous et pas seulement par ceux qui vous connaissent très bien. L’avantage avec ce discours est que, faisant partie du couple, toutes les anecdotes à raconter vous viendront naturellement puisque vous les avez vécues de l’intérieur !

Si je suis un témoin de mariage 

Si vous êtes témoin, c’est que les mariés ont une réelle confiance en vous. De quoi se sentir fier mais aussi sous pression. En effet, on attendra de vous la signature des papiers à la mairie et/ou à l’église mais également certaines petites attentions le jour J et, pourquoi pas, un discours ! Votre cible est donc : les mariés, en grande partie. Vous faites ce discours pour les invités, mais surtout pour ceux dont vous êtes le témoin. Alors n’hésitez pas à les sonder pour savoir le genre de choses qu’ils souhaitent entendre !  

Si je suis un proche

Le discours peut aussi bien être effectué par quelqu’un d’autre que les mariés ou les témoins. Il peut s’agir d’un ami ou d’un membre de la famille qui connaît bien le couple et qui a la tchatche, par exemple. De nouveau, la cible est l’auditoire en général mais également les mariés. Si, bien sûr, vous ferez en sorte de leur plaire, la pression sera tout de même moindre qu’en étant témoin, et le discours potentiellement moins solennel. 

Quel est l’effet escompté ?

Demandez-vous l’effet que vous souhaitez produire sur les invités ? Posez-vous par exemple la question suivante : « si j’étais un autre invité, ce discours m’émouvrait-il ? ». A vous de déterminer si vous souhaitez que les gens rient, pleurent ou encore rayonnent de bonheur à la fin de votre speech. Pour un discours ultra complet, pourquoi ne pas essayer de combiner toutes ces émotions à la fois ? 

Quels sont vos/leurs plus beaux moments passés ensemble ?

Que vous soyez l’un des mariés ou une personne extérieure au couple, vous allez forcément parler en détail des deux tourtereaux. C’est le moment de raconter des anecdotes personnelles (enfin, pas trop tout de même !). Evitez les lieux communs et appuyez votre discours sur des moments réels et vécus par le couple : la première rencontre, les moments d’entraide, les réussites communes, les étapes clefs, les moments de rire… Ce sont ces éléments de discours que les invités auront envie d’entendre et qui les toucheront sincèrement. 

Comment structurer votre discours de mariage ?

femme qui ecrit discours de mariage

Le discours de mariage, même s’il est informel, doit respecter certaines règles pour être réussi. Finalement, c’est un peu comme une mini dissertation : introduction, développement, conclusion. Le tout ni trop court, ni trop long !

Durée du discours 

Relaxez-vous, vous n’êtes pas conférencier, vous êtes seulement en charge du discours. Certes, c’est une grosse responsabilité mais on ne vous demande pas d’éveiller l’intérêt d’un auditoire pendant plusieurs heures, bien au contraire. Comme on dit en anglais, « less is more ». Un discours concis et bien construit sera bien plus agréable qu’un discours fleuve. Prévoyez donc une dizaine de minutes environ pour votre speech ; c’est le temps moyen de concentration d’un public.

Introduction 

L’introduction, tout comme dans une dissertation, est l’une des clefs de votre discours. C’est elle qui va susciter l’attention et l’intérêt de votre auditoire. L’idéal : trouver une bonne phrase d’accroche. Evitez les banalités et appuyez-vous sur une blague en lien avec le couple, une question rhétorique ou encore une anecdote sur les mariés. Votre introduction doit représenter environ un dixième de votre discours. C’est un moment rapide mais intense ! 

Le corps du discours 

Le corps doit représenter l’essentiel de votre discours, soit environ les trois quarts. C’est là que vous allez pouvoir faire passer votre message principal. Pourquoi ne pas revenir sur l’histoire du couple, en suivant, par exemple, un ordre chronologique ? Essayez, autant que faire se peut, d’employer des expressions et des exemples compréhensibles par tous. 

Conclusion

La conclusion est l’autre clef de votre discours, puisqu’elle contiendra vos derniers mots et ceux dont tout le monde se souviendra. Elle peut donc être légèrement plus longue que votre introduction. C’est le moment de résumer l’essence de votre discours, mais également de remercier les destinataires et le public dans son ensemble. 

Comment apprendre votre texte ?

femme lisant discours mariage

Puisque votre discours de mariage ne durera qu’une dizaine de minutes, on attend de vous que vous le prononciez sans le lire. Pas de panique, il ne s’agit pas d’une récitation de poésie. Il faut juste vous imprégner de votre discours pour qu’il produise un effet authentique. Mais cela ne devrait pas être trop dur, puisqu’il concerne des personnes qui vous sont extrêmement chères. Quelques petits conseils tout de même. Rédigez votre discours en entier, mot pour mot. Puis, synthétisez-le en notes, pour éviter le côté « poésie apprise par cœur » le jour J. Ensuite, répétez avec notes, puis sans notes. Enfin, envisagez de prévenir les mariés de votre souhait de faire un discours, notamment s’ils sont réservés, histoire de leur éviter la syncope. 

Comment faire votre discours le jour J ?

Bouquet de fleur anniversaire de mariage

C’est une chose de répéter son discours devant le miroir mais ç’en est une autre de le faire devant une cinquantaine (voire centaine) de personnes ! Mais ne vous inquiétez pas, tout va bien se passer. Le mieux est de réfléchir à l’avance à une entrée en scène pour capter l’attention de la salle. Vous pouvez opter pour le classique tapotement de verre avec une cuillère ou réfléchir à une entrée en matière plus originale, comme une mini introduction en musique. Une fois que toutes les têtes sont tournées vers vous, c’est l’heure de se lancer. Tout d’abord, souriez, ça détendra les mariés et le public ! Soyez naturel et n’en faites pas trop. Et enfin, profitez du moment. Après tout ce discours est aussi pour vous ! 

Pour agrémenter votre discours de mariage, pourquoi ne pas l’accompagner d’un diaporama de photos des mariés ? De quoi appuyer vos propos et répartir l’attention entre vous-même et les photos. Après ce discours, qui sera une réussite, nous n’en doutons pas, pourquoi ne pas remercier les invités pour leur participation ? Envoyez-leur (ou aidez les mariés à le faire) de jolie carte de remerciements aux couleurs de ce fabuleux évènement. 🕊🔔