fbpx
Livre de sorcellerie pour sorcieres du Berry
Stories

[Légende Française] Sur les traces des sorcières du Berry

Les vacances en Centre-Val de Loire continuent chez Fizzer avec la découverte de l’un de ses plus vieux territoires : le Berry. Vous avez peut-être déjà croisé ce toponyme sans savoir exactement ce qu’il englobait. Le Berry est une ancienne province française, avec Bourges pour capitale, ayant perdu son caractère administratif suite à la Révolution française. Géographiquement parlant, il correspond à peu près aux départements actuels de l’Indre et du Cher. Si le Berry n’a plus d’existence administrative, son héritage culturel, lui, n’a pas disparu. Il perdure aujourd’hui grâce à ses spécialités culinaires ou encore à ses légendes. Parmi elles, celle des sorcières du Berry. Retour sur un récit envoûtant ! 🔮

1. Mais qu’est-ce qu’une sorcière ? 🧙🏻‍♀️

La sorcière est une figure fantastique universelle, présente dans l’imaginaire collectif depuis la nuit des temps. Personnage récurrent de nos livres d’enfant, la sorcière vient traditionnellement avec son lot d’attributs et d’accessoires : nez crochu, balais, chapeau pointu, grimoire, crapaud, marmite etc.

La figure de la sorcière est avant tout connotée négativement. Fréquemment associée à la magie noire depuis l’Antiquité, la sorcière connaît ses heures les plus sombres au Moyen-Âge. Elle est alors condamnée pour hérésie lors de procès en sorcellerie, pourchassée, brûlée au bûcher… Les pouvoirs de la sorcière, comme les envoûtements ou la guérison, se rapprochent des pouvoirs divins. Ils constituent, en ce sens, une pratique intrinsèquement antireligieuse.

Toutefois, l’image de la sorcière est peu à peu réhabilitée dès le début du 19ème siècle, notamment dans les écrits de l’historien Jules Michelet. Il lui reconnaît alors à la fois une place de victime et des côtés vertueux. Dans la culture populaire, elle finit même par devenir un personnage attachant. On pense à des séries comme Ma Sorcière bien aimée et des romans à succès comme Harry Potter. Ce changement d’attitude vis-à-vis de la sorcière culmine dans le mouvement féministe, via des œuvres comme Sorcières, la puissance invaincue des femmes de Mona Chollet.

2. Les sorcières du Berry 🧹

En France, le Berry, et plus précisément la ville de Rezay, est connue pour être la “capitale” des sorcières. On lui a même attribué le titre de « commune la plus superstitieuse de France ». Une croyance qui remonterait à l’époque des druides qui voyaient en la région, aux alentours de Bourges, le centre sacré des Gaules.

La célèbre écrivaine française George Sand a contribué à faire du Berry une contrée associée au fantastique. Dans son roman La Mare au diable, se déroule une intrigue amoureuse sur fond de campagne berrichonne idéalisée et d’événements fantastiques. La Mare au diable, qui a inspiré George Sand et qui est à l’origine de l’union de ses protagonistes, existe réellement. Elle se trouve dans le bois de Chanteloube, dans la commune de Mers-sur-Indre. Une visite immanquable pour les passionnés de littérature !

À la fin du 16ème siècle, le Berry est également le lieu de divers procès en sorcellerie, notamment pour des affaires de possession. L’imaginaire collectif dans la province est encore très marqué par la figure de la sorcière du Berry, comme en témoigne la fête de la sorcellerie à Bonnu, un hameau dans la commune de Cuzion, dans le Bas-Berry. Cela fait 25 ans que le village donne cette fête où l’on se grime en sorcières, expose des objets d’artisanat et, bien sûr, où l’on s’amuse.

Que diriez-vous de marcher sur les traces des sorcières du Berry, lors de vos prochaines vacances en Centre-Val de Loire ? En voyage au Royaume-Uni ? Vous pourrez également y faire un voyage sur le thème de la sorcellerie, en visitant les lieux incontournables du tournage d’Harry Potter. Un périple que vous pourrez même partager par carte postale avec vos proches pour leur faire un coucou féerique. ✨