Travailler a Miami
Fizzer Life

Vivre et travailler depuis Miami selon Karline et Baptiste

Fizzer est une start-up qui fonctionne à 100% en remote. Cela signifie que, pour toute l’équipe, notre bureau peut être le monde entier. Si certains ont fait le choix de ne pas avoir de réel pied-à-terre en France comme Jimmy et Hugo, d’autres comme Karline et Baptiste s’échappent en famille pendant plusieurs mois à la découverte de nouveaux horizons et de nouvelles cultures. Après un mois et demi au Canada l’été dernier, ils ont posé leurs valises pour un séjour de trois mois sous le soleil de Miami ! Comment organisent-ils leurs journées pour concilier travail, tourisme et vie de famille ? Quels sont les meilleurs spots pour travailler et découvrir Miami ? Voici leurs conseils en mots et en images sur Instagram ! 

Pourquoi avoir choisi Miami pour travailler en remote ?

Baptiste Hamain cofondateur Fizzer Tamboworks coworking Miami

On a beaucoup aimé ce côté du globe pour travailler lorsque l’on est allés au Canada l’été dernier. Par ailleurs, les Etats-Unis nous attirent depuis longtemps ! Comme pour là où nous étions au Canada, on voulait avoir 6 heures de décalage horaire maximum avec la France, pour le confort professionnel. Et bien sûr, on voulait passer l’hiver au soleil . Miami s’est donc imposée à nous un peu comme une évidence ! 

Quelles ont été vos premières impressions et qu’en pensez-vous maintenant à J+30 ?

Hollywood beach sable et palmier a Miami

Concernant nos premières impressions : la ville est gigantesque ! Les autoroutes là-bas ont 6 voies de chaque côté, et il y a beaucoup de circulation. Par ailleurs, il n’y a pas de petits commerces de proximité comme en France.

Les gens sont abordables et agréables. Contrairement aux idées reçues, la langue la plus parlée à Miami est en fait l’espagnol et non l’anglais américain (il y 60% d’hispanophones pour 40% d’anglophones environ). 

Le coût de la vie est, comme on l’imaginait, assez élevé et sur certains points beaucoup plus qu’à Paris, comme pour le logement.

On a mis quelques jours à prendre nos marques. Comme on a la petite avec nous, il fallait que tout le monde trouve sa routine pour travailler efficacement notamment et se sente « chez soi ». Mais dans l’absolu, il fait beau et chaud, et c’est exactement ce que l’on est venus chercher ici. De plus, il y a plein de parcs où travailler, faire du sport ou se reposer. 

Et nos impressions aujourd’hui : contre toute attente, on trouve qu’il est facile de bien manger, et veggie qui plus est ! Le décalage horaire nous convient parfaitement pour travailler avec la France de manière fluide. 

Il y a évidemment des paysages incroyables à voir. Nos coups de cœur pour le moment sont les Keys. On se fait très vite à la chaleur et au beau temps ! Sans forcément se demander si on voudrait vivre à Miami, on s’y sent sacrément bien. 

Comment avez-vous trouvé votre logement sur place ?

On s’y est pris de plusieurs manières. On est d’abord passés par une agence française mais on restait sur place trop peu de temps et notre choix était donc assez limité. Ensuite, on a essayé des sites locaux mais, de nouveau, soit on ne restait pas assez longtemps, soit les appartements n’étaient pas meublés.

On a finalement trouvé notre solution avec Airbnb. C’est là qu’on a réservé nos deux logements pour tout le voyage. On a réservé le premier depuis la France et le second il y a quelques jours, en direct de Miami. Du coup, on a pu se rendre sur place pour vérifier que l’emplacement nous convenait. 

Comment gérez-vous votre rythme travail/visites ?

Pendant les tout premiers jours, il a fallu trouver le bon rythme. On voulait, en premier lieu, avoir une routine de travail convenable, qui nous permette de travailler au moins autant qu’en France pour pouvoir du coup mieux profiter des moments off.

Nos journées ressemblent à peu près à ça : forcément, on se lève tôt le matin (entre 5h et 6h). On reste en contact avec la France jusqu’à environ 13h, ce qui nous laisse tout le reste de la journée pour les moments de « focus ». On sort quelques soirs de la semaine et, le week-end, on part en escapade pour visiter les environs et essayer de voir un maximum de la Floride.

Comment s’acclimate votre fille dans son nouvel environnement ?

Peinture streetart Hello Beautiful a Wynwood Miami

Au début ce n’était pas si simple. Il a fallu s’adapter au fait d’avoir une nouvelle nounou, avec des enfants qui ne sont pas de son âge, et plus nombreux qu’en France (9 en tout à Miami, au lieu de 2 en France), un nouveau fuseau horaire et un rythme plus soutenu que d’habitude (notamment avec les visites). 

Mais heureusement on était bien préparés et puis, une fois la phase d’adaptation passée, tout s’est déroulé à merveille. Notre fille se sent aujourd’hui comme à la maison ! Evidemment, elle est quand même très heureuse de voir sa Tatie (sa nounou en France) et ses grands-parents en vidéo de temps en temps. 

Des restaurants/cafés à nous conseiller ?

  • Dans les Keys (notre endroit coup de cœur), le No Name Pub, un resto avec un côté familial, une déco sympa et une ambiance vraiment cool. On y croise beaucoup de locaux.
  • Cécile, un resto healthy tenu par un français (et, qui plus est, un normand !) qui fait aussi des pâtisseries, à South Miami. Le monde est petit ! Il fait des baguettes mais il en vend 10 par jour à tout casser (contre 500 par jour en France). Aux US, on ne vient pas pour chercher sa baguette mais plutôt ses donuts et ses bagels ! En tout cas, on y a mangé d’excellentes salades, notamment d’inspiration asiatique avec edamame, chou, mangue, amandes, sésame, pavot, sauce soja, et bien sûr, de très bons desserts !
  • Spris, une pizzeria tenue par un français (ils sont voisins et copains de Cécile !). Les pizzas sont délicieuses (et gluten free, si besoin). La pizza dessert était :  !
Dessert crepe du restaurant Spris a Miami
  • Small tea, parfait pour une pause saine avec un petit avocado toast, salade avec œuf poché, et un bon thé évidemment. Ils en ont plein qui sont succulents !
  • Miami Mojito Company, un bar tout en couleurs, dans le quartier de Wynwood, lui aussi très coloré. On y a testé le mojito fraise et on le recommande !
Mojito Company a Wynwood Miami Etats-Unis
  • Charly’s Vegan Tacos, également à Wynwood. La déco est totalement déjantée et la nourriture au top. On y a mangé des nachos au fromage et un burrito au quinoa, houmous, chou kale, oignons et coleslaw. 
  • Shake Shack, la célèbre chaîne de burgers américaine. Pour tester un burger avec du pain à la fécule de pomme de terre. Il faut au moins le faire une fois dans sa vie ! 
  • 1 Rooftop, pour une pause luxueuse en hauteur à Miami Beach !
  • Lulu, une brasserie sympa dans le quartier de Coconut Grove. 
  • Farinelli 1937, une bonne pizzeria dans le même quartier, qui nous avait été conseillée par notre propriétaire. Leurs salades sont top aussi !

Vos activités favorites place ?

  • Arpenter les Keys, en particulier Key West (notamment Duval Street et Mallory Square) et la plage de Bahia Honda, un décor incroyable et peu fréquenté si on choisit bien son spot.  Moment de sérénité intense garanti ! Un passage au No Name Pub s’impose par la même occasion ! Il faut prévoir environ 2 à 3 jours pour la visite de ce coin de Miami. En tout, on y sera allés 5 fois 2 jours, c’est pour dire à quel point on l’adore ; c’est notre petit paradis à nous !
  • Une balade dans le quartier de Coconut Grove, et en particulier le parc (on habite à 20 minutes à pied) en passant au travers de grandes et belles villas (où l’on peut même croiser des paons !). Il y a pas mal de français dans ce quartier, résidentiel et trendy à la fois.
Paon dans le quartier de Coconut Grove a Miami
  • Faire du crossfit à LA Fitness South Miami. On va à la salle trois fois par semaine. 
  • Se boire un verre pour finir la semaine dans le quartier branché et coloré de Wynwood
  • Faire une pause déj chez Cécile ou Spris le vendredi midi, en terrasse, au soleil. 
  • Et sinon, dans les trucs qu’on fait très (très) souvent évidemment il y a : aller aux espaces de coworking de South Miami ! On en a un attitré : le Büro, mais de temps en temps on va au TamboWorks. Le côté pratique du Büro c’est qu’il y en a 4 à Miami donc selon les endroits où on loge, on peut toujours en trouver un pas loin. Le gros plus de TamboWorks, c’est qu’il a une terrasse pour bosser  !

Des paysages et lieux à visiter ?

  • Voir un coucher de soleil sur la plage de Key Biscayne avec vue sur la skyline de Miami. 
  • Dans le genre plus insolite, un vol en hélico au-dessus de Miami. C’est top, par contre, ça bouge pas mal !
  • Un match de basket pour voir le Heat de Miami dans l’American Airlines Arena. On y a vu les Spurs contre le Heat, c’était assez cool. On compte le refaire avant de partir ! 
  • Les Everglades ! Dans ce parc marécageux et sa mangrove se côtoient alligators, hérons, tortues, lamantins, pélicans, vautours et plein d’autres sortes d’oiseaux. On a fait un tour en train mais on prévoit prochainement une balade en canoë avec fond transparent (sans la petite), au travers de la mangrove. On a même pris un pass illimité pour y aller plusieurs fois ! 
  • Sanibel et Captiva islands pour une pause nature, au calme. On a trouvé Captiva particulièrement jolie. 
  • Le quartier très tendance de Wynwood, bien connu pour ses peintures murales colorées. 
  • Les Keys, un archipel d’îles tropicales au large  de Miami. En particulier Key West, Big Pine Key et la plage de Bahia Honda
Eau turquoise et transparente Keys
  • Hollywood Beach, une plage où il fait bon se promener. 
  • Miami Beach (la ville insulaire de Miami) et ses plages, ainsi que sa célèbre avenue, Ocean Drive, dans le quartier de South Beach

Et pour la suite, Karline, Baptiste et leur fille ont prévu un passage aux Bahamas, à Orlando et peut-être même à Cuba pour un week-end prolongé car c’est à seulement 1 h 15 d’avion de chez eux. Si vous souhaitez en savoir plus sur leurs aventures, n’hésitez pas à les suivre sur Instagram @my_remote_family. Si vous voyagez régulièrement, pourquoi ne pas vous aussi créer un compte Instagram spécialement dédié à vos voyages pour envoyer de vos nouvelles à vos proches ? À compléter avec une petite carte postale occasionnelle pour un coucou version papier !