fbpx
Lapin de Paques signification
Stories

Pâques : quelle en est la signification religieuse et païenne ?

Pâques est presque là ! Dans 3 jours, on entendra les cloches sonner ! Oon verra jardins et maisons (et supermarchés) se remplir d’une multitude d’œufs en chocolat. Il s’agit d’un moment chéri des petits et des grands. Mais, c’est également de la fête la plus importante de la religion chrétienne. Pâques c’est aussi une multitude de symboles païens étroitement mêlés à l’aspect religieux. Enfin, c’est une fête que l’on célèbre dans de nombreux pays, de différentes manières. Et vous, savez-vous vraiment quelle la signification de Pâques ? Fizzer revient sur les origines de cette fête tant appréciée. 

Pâques, la résurrection de Jésus

Pâques pour les chrétiens, c’est avant tout la commémoration de la résurrection de Jésus. Elle est située, selon le Nouveau Testament le troisième jour après sa crucifixion. Dans le calendrier chrétien, Pâques représente donc l’apogée des 40 jours du Carême et la fin de la Semaine Sainte. 

Question date, comme vous le savez peut-être, ça se complique. Vous avez sûrement déjà remarqué que Pâques ne tombait jamais à la même date. En effet, celle-ci tombe chaque année un dimanche entre le 22 mars et le 25 avril. Le calcul pour en connaître la date exacte est une opération complexe appelée le comput, basé sur les cycles lunaires. 

Outre ces calculs astrologiques, Pâques est avant tout une fête pleine de joie qui célèbre un moment-phare de la Chrétienté : le retour de Jésus.

Pessa’h, la sortie d’Egypte

Mais d’où vient le nom de Pâques ? Cet étrange féminin pluriel invariable nous vient vraisemblablement de l’hébreu Pessa’h, dérivé du verbe « pasaḣ » qui signifie « passer au-dessus ». Ce verbe fait référence au « passage » de la dixième plaie d’Egypte au-dessus de chez les Hébreux (sans entrer chez eux donc) grâce au sang d’agneau dont ils devaient badigeonner leur porte pour se protéger. 

La fête de Pessa’h (ou « Pâque juive ») est donc elle aussi une fête heureuse puisqu’elle commémore la sortie des Hébreux d’Egypte et, par conséquent, leur liberté retrouvée. Pessa’h et Pâques sont donc étroitement liées, puisque la passion du Christ a eu lieu durant les fêtes de Pessa’h, que Jésus célébrait alors en tant que Juif. 

Easter, en l’honneur du soleil, de la fertilité et du printemps

Dans la tradition anglo-saxonne, la signification de Pâques est également associée à des éléments positifs. Sa traduction en anglais « Easter » (« Ostern » en allemand) viendrait de la déesse de la fertilité, Eostre, célébrée à l’équinoxe de printemps. C’est la période du renouveau à laquelle on accueille de nombreuses réjouissances comme le retour du soleil, des fleurs et des récoltes. 

Les symboles associés à Easter pour les anglo-saxons sont essentiellement païens. Parmi eux, on compte notamment les bouquets de Pâques ou encore le lapin, animal sacré d’Eostre. 

Quelles sont les traditions de Pâques ?

À Pâques, chacun sa tradition. Pour les uns, la période est rythmée par une série de rites à accomplir, pour d’autres il s’agit surtout de passer du bon temps en famille. Voici les coutumes principales liées à Pâques, telle qu’on la célèbre dans l’église chrétienne. 

Le jeûne 

Même si cette tradition se fait plus rare de nos jours, il est de coutume de jeûner pendant le Carême : c’est-à-dire pendant les quarante jours qui précédent Pâques. Ces quarante jours correspondent au jeûne du Christ dans le désert. 

La communion 

Il est également de coutume pour les chrétiens de communier à Pâques (recevoir l’hostie). Cela implique de s’être confessé au préalable. Si l’on ne va à la messe qu’une fois par an pour recevoir la communion, la tradition veut qu’on le fasse à Pâques. 

L’agneau pascal

L’agneau est un autre élément hautement symbolique de Pâques. Remontant à la tradition de Pessa’h, l’agneau sacrifié est ensuite devenu le symbole de Jésus-Christ mort sur la croix pour expier les péchés de l’humanité. Ce concept s’appelle l’Agnus Dei. Il est donc traditionnel de manger un gigot d’agneau (l’« agneau pascal »). Il est souvent accompagné de flageolets, le jour de Pâques en commémoration de l’Agnus Dei. 

La chasse aux œufs 

Symbole païen du renouveau pour les uns, allégorie de la résurrection du Christ pour les autres, l’œuf de Pâques est peut-être l’élément le plus connu de cette fête dans le monde entier. Qu’il soit, selon les croyances, apporté par le lapin ou encore par les cloches, l’œuf a une place prépondérante à Pâques. On le peint, on le mange (en chocolat) et surtout on le cache au grand bonheur des enfants. 

Et vous, fêtez-vous Pâques ? Plutôt ambiance traditionnelle ou surtout chocolatée ? Peu importe la signification qu’on donne à Pâques et la manière dont on la célèbre. Cette journée est l’occasion de se réjouir, de réveiller sa spiritualité ou encore de ressortir de bonnes vieilles recettes de cuisine. La team Fizzer vous souhaite de Joyeuses Pâques à tous ! 🔔🐣🍫